19/12/2019 19:01
La capitale russe a enregistré mercredi 18 décembre un nouveau record de chaleur, et l'absence de neige, inhabituelle à cette époque de l'année, contraint les moscovites à renoncer au ski de fond ou aux patinoires de plein air, fermées, alors que la végétation perd le Nord.


Une station météorologique du Nord de Moscou a enregistré 5,4 degrés Celsius, une température jamais vue depuis le début des relevés. "C'est un nouveau record de température pour un 18 décembre", qui surpasse les 5,3 degrés de 1886, a indiqué le Centre Fobos, qui enregistre les relevés.

La capitale russe, normalement recouverte de neige et de glace en décembre, n'a connu cette année qu'un temps nuageux et sans neige, et les services météorologiques ont prévenu que le temps pourrait même se réchauffer encore. Un jardin botanique de la ville a annoncé cette semaine que ses perce-neige, qui annoncent habituellement le début du printemps, fleurissaient.

"Les jardiniers craignent que les cerisiers du Japon ne commencent bientôt à fleurir", a indiqué le Jardin botanique de l'université de Moscou sur son site internet. Au parc Sokolniki, très fréquenté habituellement par les skieurs de fond et pour ses patinoires naturelles en plein air, même la piste de ski équipée de canons à neige artificielle a dû fermer en raison de la chaleur.

Un habitant de la ville sibérienne d'Omsk a publié une annonce humoristique proposant de la "neige à vendre", au tarif de 1.000 roubles (14 euros) par mètre cube de "neige naturelle".

APS/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Hô Chi Minh-Ville vise les 10 millions de touristes étrangers La mégapole du Sud ambitionne d’accueillir 10 millions de touristes étrangers et 35 millions de touristes vietnamiens en 2020, pour un chiffre d’affaires de 165.000 milliards de dôngs.