27/07/2022 04:17
Depuis 75 ans, le 27 juillet est l’occasion importante de commémorer les grands mérites des Héros morts pour la Patrie et des invalides de guerre, qui se sont sacrifiés pour que nous soyons libres.
>>Des invalides de guerre aussi vaillants en temps de paix
>>Légende des Mères Héroïnes
>>À la recherche des restes des soldats vietnamiens tombés au Laos

Jeunes rendant visite à la famille d’un invalide de guerre (en chemise blanche) à Tuyên Quang (Nord). Photo : Nam Suong/VNA/CVN 

En 1945, après la Révolution d’Août, la République démocratique du Vietnam est née le 2 septembre. Cependant, les colonialistes français tentèrent d’envahir à nouveau le pays, jugeant que les autorités révolutionnaires étaient encore jeunes et fragiles.

Pour défendre les acquis de la révolution et préserver l’indépendance du pays, l’armée et le peuple menèrent une lutte vaillante. De nombreux combattants furent blessés ou tués pour protéger la Patrie.

Sacrifice

La douleur était nationale, bien des familles perdirent un mari et/ou un ou plusieurs enfants. Afin de les soulager, les autorités vietnamiennes créèrent une organisation appelée l’Association d’aide aux soldats morts au combat, rebaptisée début 1946 l’Association d’aide aux soldats blessés. Le Président Hô Chi Minh fut invité à être son président d’honneur.

Le 19 décembre 1946, la Résistance nationale éclata, le nombre de blessés et de morts augmenta fortement. En juin 1947, une réunion eut lieu à Thái Nguyên (Nord), sous la direction du Président Hô Chi Minh, afin de choisir la date de la Journée nationale des invalides de guerre. Et c’est le 27 juillet qui fut retenu pour rendre hommage aux blessés de guerre et aux combattants tombés au champ d’honneur.

Après l’historique victoire de Diên Biên Phu le 7 mai 1954, mettant fin à neuf années de Résistance anticolonialiste, le Parti et l’État accordèrent une attention particulière à la résolution des problèmes relatifs aux soldats, aux familles des héros morts pour la Patrie et aux blessés de guerre. Depuis 1955, la Journée nationale des invalides de guerre est devenue la Journée des invalides de guerre et des Héros morts pour la Patrie, et est commémorée chaque année.

Bien que la guerre soit finie, beaucoup de familles sont encore endeuillées par la perte de proches. La vie de nombreux vétérans et de leurs familles reste difficile.

Gratitude éternelle 

Aujourd’hui, vivant dans la paix et le bonheur, le peuple vietnamien reconnaît toujours ce qu’il doit à ceux qui se sont sacrifiés pour défendre la Patrie. Les expressions "Lorsque vous mangez un fruit, pensez à celui qui a planté l’arbre", et "Quand vous buvez de l’eau, rappelez-vous la source" soulignent cette reconnaissance envers les aînés.

Déposer des bâtonnets d’encens pour rendre hommage aux Héros morts pour la Patrie, à l’occasion du 27 juillet à Bac Liêu (Sud).
Photo : Nhât Binh/VNA/CVN

La mise à l’honneur des martyrs s’inscrit dans l’héritage du Président Hô Chi Minh. La génération d’aujourd’hui organise en faveur de leurs familles de nombreuses actions concrètes et significatives comme offrir des cadeaux, des livrets d’épargne, réparer des logements, construire des "maisons du cœur", donner des soins de santé… Autant d’actes pour témoigner de la profonde gratitude envers ceux qui se sont sacrifiés pour l’indépendance et la liberté du pays.

"Le 27 juillet est une occasion pour les jeunes d’exprimer leur gratitude aux générations précédentes. Nous organisons ainsi la +Journée des consultations gratuites et des médicaments offerts+ pour témoigner de la reconnaissance de la jeunesse", a indiqué Dang Thanh Tú, secrétaire adjoint de l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh de l’arrondissement de Hoàn Kiêm, à Hanoï.

"J’ai du diabète et de l’hypertension artérielle, donc je suis très inquiète. Heureusement, je reçois toujours les soins gratuits des jeunes médecins. Cela me touche vivement", a partagé Nguyên Thi Thuy Vân, ancienne jeune volontaire, domiciliée dans le quartier de Bach Dang, arrondissement de Hoàn Kiêm.

De plus, associations et collectivités organisent souvent la réparation de stèles commémoratives et de cimetières des héros morts pour la Patrie dans les localités. Par ailleurs, la liste des familles des martyrs, des blessés de guerre, des Mères héroïnes et autres personnes méritantes est toujours actualisée pour ne laisser personne de côté.

Le 27 juillet, en plus d’être la journée pour commémorer le grand mérite des invalides de guerre et des Héros morts pour la Patrie qui ont courageusement combattu l’ennemi afin de retrouver l’indépendance et la liberté, est aussi l’occasion d’éduquer la jeune génération à la devise "Quand vous buvez de l’eau, rappelez-vous la source".
 
Mai Huong/CVN


Des chiffres parlants

* Le pays compte plus de 9,2 millions de personnes méritantes, dont :
- Héros morts pour la Patrie : près de 1,2 million de personnes.
- Proches parents des Héros morts pour la Patrie : près de 500.000.
- Mères héroïnes vietnamiennes : plus de 117.000.
- Héros des Forces armées populaires et Héros du Travail : près de 1.300.
- Invalides de guerre et bénéficiaires des aides sociales en tant que blessés de guerre : près de 600.000.
- Invalides de guerre de niveau B (taux d’invalidité égal ou supérieur
à 21%) : plus de 40.000.
- Militaires malades : près de 185.000.
- Résistants et leurs enfants infectés par des produits chimiques toxiques :
près de 312.000.
- Militants révolutionnaires et résistants emprisonnés par l’ennemi : près de 111.000.
- Personnes ayant rendu des services méritoires à la révolution : 1.897.000.
- Résistants pour la libération nationale, la défense de la Patrie : près de 4,1 millions.
* Actuellement, plus de 1,4 million de personnes méritantes et leurs proches parents sont des allocataires mensuels.
 
 


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Le Vietnam appelle l'APEC à soutenir la promotion du tourisme international Le vice-ministre vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme, Doan Van Viêt, a appelé les ministres et chefs des délégations de l'APEC à renforcer les échanges et le soutien à la politique d’ouverture du tourisme international, lors de la 11e réunion des ministres du Tourisme de l’APEC, tenue vendredi 19 août à Bangkok, en Thaïlande.