01/03/2019 11:18
Bien que le 2e Sommet entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée (RPDC) ait fini sans accord, le Docteur Trân Viêt Thai, vice-directeur de l'Institut des études stratégiques du ministère des Affaires étrangères, a affirmé qu’il était toujours nécessaire de reconnaître les efforts des deux parties.
>>L'ONU espère la poursuite du dialogue entre Washington et Pyongyang
>>Le Sommet États-Unis - RPDC à Hanoï parvient à un progrès significatif

Le Docteur Trân Viêt Thai, vice-directeur de l’Institut des études stratégiques du ministère vietnamien des Affaires étrangères.
Photo: Viêt Anh/CVN

Indiquant que les positions des deux parties demeuraient largement différentes, le Docteur Trân Viêt Thai a estimé qu’il fallait davantage d’efforts. Selon le vice-directeur de l’Institut des études stratégiques du ministère vietnamien des Affaires étrangères, les États-Unis et la RPDC auront certainement des évaluations plus concrètes afin de réduire les écarts.

"La RPDC voulait que les États-Unis lèvent entièrement l’embargo mais cet objectif n’a pas été atteint", a indiqué Trân Viet Thai, ajoutant que la levée de l’embargo était un processus de nombreuses étapes. "La question de la dénucléarisation ne pourra pas être résolue immédiatement", a-t-il indiqué, avant d’affirmer que la prochaine étape serait difficile, que ce soit avec ou sans un succès lors du 2e sommet à Hanoï.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Entre le Vietnam et la France, une relation toujours plus florissante

Le carnaval de Ha Long 2019 va se dérouler en salle Au lieu de magnifiques défilés dans les rues comme les années précédentes, le carnaval de Ha Long 2019 se déroulera en salle, au FLC Ha Long Ecotourisme Resort.