19/05/2020 17:33
Il est nécessaire pour le Vietnam d’améliorer son cadre juridique et ses capacités d’application afin de tirer pleinement parti des avantages de son accord de libre-échange avec l’Union européenne, selon un rapport de la Banque mondiale.
>>L’Assemblée nationale va ratifier l’EVFTA sous peu
>>L'EVFTA contribuera-t-il à créer 146.000 emplois par an ?
>>Les entreprises face aux challenges de l’EVFTA

Transformation de viande de grenouille pour l'exportation vers l’Union européennePhoto : VNA/CVN

Dans ce rapport récemment publié sur l’intégration internationale et l’accord de libre-échange Vietnam - Union européenne (EVFTA en abréviation anglaise), la Banque mondiale estime que d’ici 2030, l’utilisation des préférences tarifaires dans le cadre de l’EVFTA permettrait au PIB vietnamien d’augmenter de 2,4%, aux exportations nationales de progresser de 12%, et d’aider de 100.000 à 800.000 personnes à sortir de la pauvreté. L’institution financière internationale affirme que ces avantages seront nécessaires pour maintenir ses réalisations économiques positives alors que le pays fait face à la pandémie de coronavirus.

Le rapport indique que le Vietnam doit améliorer ses capacités d’application sur trois points principaux : principes du pays d’origine, mesures phytosanitaires concernant les végétaux et élevages, mécanismes de traitement des différends entre l’État et les investisseurs.

Selon Ousmane Dione, directeur national de la Banque mondiale au Vietnam, si le Vietnam agit vigoureusement pour améliorer ses capacités d’application et sa compatibilité juridique, il pourra profiter au mieux de cet accord commercial avec des intérêts directs estimés à un niveau sans précédent dans l’histoire. Il s’agit d’un moment idéal pour adopter des réformes plus profondes dans le pays.

Le rapport appelle à renforcer les liens entre les fournisseurs dans le pays et les grandes entreprises étrangères dans les chaînes de valeurs mondiales, à améliorer les mesures phytosanitaires de façon plus transparente et suivie, à accélérer l’établissement d’un mécanisme de traitement des plaintes et différends entre l’État et les investisseurs. Il souligne en outre que pour maximiser les intérêts de l’EVFTA, les politiques de soutien pour la reprise économique post-COVID-19 devraient privilégier les secteurs principaux qui représentent la majorité des exportations nationales vers l’Europe.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Grotte de Thiên Hà, la beauté cachée de Ninh Binh La province septentrionale de Ninh Binh compte de nombreuses destinations attrayantes, dont la grotte de Thiên Hà. Elle est devenue la nouvelle attraction touristique du complexe paysager de Tràng An.