31/10/2021 07:00
Après dix ans de voyage à travers plus de 90 villes de par le monde, Nguyên Huy Tâm est retourné au Vietnam qu’il qualifie désormais de "pays le plus attrayant". Son récit d'aventure en anglais est publié sur la plateforme Amazon.
>>Le Vietnam il y a 150 ans vu par un médecin militaire français
>>Nouvel ouvrage d’une romancière allemande
>>Heureux vagabondages

Nguyên Huy Tâm. Photo : Zing/CVN
Nguyên Huy Tâm a fait paraître son livre Through Asia : A whispper from the East (À travers l’Asie : Un murmure de l’Est) sur la plateforme de vente américaine Amazon.

Publié en mars 2020 par la Maison d’édition américaine Xlibris et écrit en langue anglaise, ce livre de 230 pages est une compilation des récits écrits au fur et à mesure de ses voyages dans de nombreux pays. Les différents chapitres conduisent le lecteur de pays en pays, lui permettant de découvrir tour à tour les paysages et la vie culturelle et sociale de chacun d’entre eux. Et ce jusqu’au dernier chapitre intitulé "Je suis Vietnamien".

Avant que son ouvrage ne soit disponible sur Amazon, l’auteur a essuyé les refus de 70 Maisons d’édition étrangères. Durant la pandémie de COVID-19, un récit de voyages en Asie s’avère évidemment difficile à vendre. Mais Nguyên Huy Tâm croyait plus que tout à son projet : "Les gens ont toujours besoin de s’évader, surtout peut-être en temps de pandémie !"

Après de nombreuses années à voyager, Nguyên Huy Tâm a tiré plusieurs conclusions. Tout d’abord, celle de la nécessité d’adopter une vie simple : "Plus on vit simplement, plus on se sent heureux". Ensuite, les voyages l’ont rattaché encore plus à son pays natal : "Pour vivre, aucun pays dans le monde n’est comparable au Vietnam", affirme-t-il. Découvrons ce qui l’a poussé sur le chemin des voyages et de l’écriture !

Se prouver à soi-même et au monde

Diplômé de l’Université des finances en 2002, Nguyên Huy Tâm a travaillé durant huit ans pour diverses banques étrangères installées au Vietnam. "J’avais un bon travail et un bon salaire. Tout allait bien jusqu’à ce que j’atteigne 30 ans. À ce moment-là, je suis tombé dans une crise existentielle et identitaire, ne sachant plus qui j’étais et quel bonheur je recherchais. Pour commencer à trouver des réponses, j’ai décidé de changer de vie et de voyager", se souvient- il. Et d’ajouter : "Pour moi, partir n’avait pas pour objectif de choisir un lieu pour mieux vivre. C’était plutôt l’occasion de faire mes preuves en quelque sorte. Je voulais d’abord vivre des expériences significatives".

Nguyên Huy Tâm lors de ses voyages. Photo : Zing/CVN
De tous ces voyages est sorti le livre Through Asia : A whispper from the East. Mais pourquoi alors en anglais ? Son explication est simple : "Je voulais justifier auprès de tout le monde que de nos jours, les Vietnamiens ont la pleine capacité de réaliser de grandes choses"

Durant ses voyages, il a rencontré en effet beaucoup d’étrangers qui pensaient que le Vietnam demeurait un pays très pauvre et dans le besoin. "Je leur ai affirmé que le Vietnam a bien changé. La génération d’après-guerre se montre dynamique, active et studieuse. Les jeunes parlent couramment anglais et sont capables de partir étudier et travailler partout dans le monde", s’enthousiasme Huy Tâm. Il s’est aperçu que les librairies à l’étranger ne comptaient presque aucun livre en langue anglaise écrit par des Vietnamiens. Cette possible raison de l’ignorance des étrangers sur le Vietnam d’aujourd’hui l’a poussé à l’écriture avec un souhait en tête : "Que mon livre puisse inspirer d’autres auteurs vietnamiens pour qu’ils publient leurs œuvres à l’étranger".

Le bonheur existe dans les choses simples

Son livre est un récit de voyage mais aussi initiatique visant la quête du bonheur. "Le bonheur existe dans des choses simples. Plus on vit une vie simple, plus on a un bonheur stable et durable". C’est aussi cette sagesse acquise au fur et à mesure de ses voyages qu’il veut transmettre à la nouvelle génération à travers ce livre.

"Through Asia : A whispper from the East" a été publié par la Maison d’édition américaine Xlibris et est vendu sur Amazon.
Photo : Zing/CVN

À la question de savoir pourquoi il a choisi le Myanmar comme premier chapitre, Huy Tâm répond ainsi : "Le livre relate le parcours de mes voyages qui est aussi le parcours de ma maturité.  Le Myanmar, au temps où j’y ai séjourné, était vraiment le cas typique d’une Asie originelle, ses habitants vivant une vie traditionnelle très simple mais heureuse. À l’inverse, d’autres pays asiatiques étaient en voie d’urbanisation et de modernisation et semblaient perdre peu à peu leurs valeurs profondes".

Il éclaircit encore : "À travers l’image du Myanmar, je voulais adresser un message important aux jeunes vietnamiens : le bonheur peut se présenter n’importe où, y compris bien entendu au Vietnam ! Si vous avez suffisamment de connaissances, de savoir-faire et de savoir-vivre, il est possible de créer son paradis sur sa terre natale".

Actuellement, Nguyên Huy Tâm travaille dans une entreprise privée, en tant que responsable du service client. Pour lui, la jeunesse vietnamienne a actuellement d’immenses opportunités pour faire ses preuves. Et cela ne dépend que de la volonté et de la détermination de chacun.

Nghia Ðàn/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La peinture sur soie dans l’histoire des beaux-arts du Vietnam

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.