05/01/2021 15:27
Le Vietnam a exporté plus de 1,5 million de tonnes de caoutchouc entre janvier et novembre 2020, pour un chiffre d’affaires de plus de 2 milliards d'USD, soit une hausse de 1,5% en volume et une légère baisse de 0,1% en valeur, un résultat déclaré positif par le Département d’import-export, relevant du ministère de l’Industrie et du Commerce, dans le contexte où nombre de marchés importateurs sont frappés par la pandémie de COVID-19.
>>Vietnam et Cambodge renforcent leur coopération dans l'agriculture et la sylviculture
>>À la recherche d’une voie de développement durable pour le caoutchouc vietnamien

Exploitation du latex dans une plantation d’hévéas à Binh Phuoc (Sud).
Photo : Truong Giang/CVN

Début 2020, les exportations nationales de caoutchouc ont fortement chuté en volume et en valeur. Plus précisément, au cours des 4 premiers mois, elles n'ont atteint que 270,36 mille tonnes, d'une valeur de 385,56 millions de dollars, en baisse de 34,7% en volume et de 30,6% en valeur par rapport à la même période de 2019.

La pandémie  a perturbé la chaîne d'approvisionnement mondiale du caoutchouc, la consommation de caoutchouc naturel fut en grande difficulté en raison de la forte baisse de la demande de pneus, provoquant une forte baisse des exportations nationales.

À partir de mai 2020, grâce au contrôle progressif de lapandémie sur de nombreux marchés importants, les industries automobiles de nombreux pays ont repris  la production, ce qui a entraîné une relance des exportations nationales de caoutchouc.

Entre mai et août 2020, les exportations nationales de caoutchouc ont augmenté en volume et en valeur par rapport au mois précédent. En septembre, elles ont enregistré une très forte croissance, de 36,8% en volume et de 34,7% en valeur par rapport à septembre 2019. En novembre, elles ont atteint 200.000 tonnes, d'une valeur de 303 millions d'USD, + 2,6% en volume et +11,6% en valeur par rapport à octobre ; et +0,7% en volume et + 15,8% en valeur par rapport à novembre 2019.

Les chiffres d’affaires que les entreprises de caoutchouc ont obtenus reflètent en grande partie leurs bonnes stratégies de développement durable depuis plusieurs années, en particulier de ces cinq dernières années où elles ont mis en place le Code des indices de développement durable (CSI), initié par le gouvernement et coordonné par la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam (VCCI).

Pour un développement durable

L’enseigne Casumina fait partie des importants fabricants de pneus du Vietnam.
Photo : CTV/CVN

En 2020, 14 producteurs de l’Association du caoutchouc du Vietnam (VRA) ont été reconnus comme  ''entreprises durables'' après avoir répondu à 127 indices de quatre domaines :  développement durable,  gestion,  environnement et travail.

Selon Nguyên Quang Vinh, secrétaire général de la VCCI, et également président du Programme ''Entreprises pour le développement durable du Vietnam'', le CSI 2020 a été étudié et mis à jour avec de nombreux nouveaux points conformément aux exigences d'importants accords de libre-échange (ALE) que le Vietnam a récemment signés (PTPGP - Accord de partenariat transpacifique global et progressif et Accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam - EVFTA), ainsi que des changements importants dans la gestion de la politique du travail et de l'environnement qui ont un impact majeur sur les activités commerciales des entreprises.

En particulier, les questions liées aux 17 objectifs de développement durable et au plan national de mise en œuvre de directives du gouvernement sur le développement durable ont été intégrées dans le CSI 2020.

Via la fourniture d’informationsconformément à ce code, les entreprises seront capables desynthétiser les méthodes de  gouvernance d'entreprise, notamment la gestion, la production, les opérations efficaces, les réglementations et les documents juridiques à suivre, à partir desquels elles peuvent améliorer leur stratégies de développement.

Parallèlement à la réactivité des entreprises vis-à vis de la mise en pratique de ce code, Vu Tiên Lôc, président de la VCCI, a déclaré lors d’une cérémonie de remise de certificat aux entreprises durables, organisée récemment à Hanoï, que le gouvernement avait reconnu l’efficacité  de la promotion des entreprises vietnamiennes pour se développer de manière durable dans la période actuelle.

Afin que l'indice CSI puisse approcher et soutenir efficacement les entreprises, la VCCI cherche actuellement à développer des versions plus ajustées de l'indice CSI pour les micro, petite et moyenne entreprises et pour les entreprises d’envergure. Dans le contexte où de nombreuses opportunités sont survenues en même temps avec des difficultés et des défis, afin de renforcer la résilience des entreprises nationales, la VCCI a proposé de les inciter à s’orienter vers le développement durable, vers la recherche et l’application des indicateurs CSI dans la gouvernance. Aussi est-il souhaitable de diffuser l'ensemble de ces indicateurs aux entreprises du réseau de leurs partenaires.

Selon Trân Tuê Hiên, président du Comité populaire de la province de Binh Phuoc, cette dernière  reste en tête du pays en matière de culture de l’hévéa avec plus de 220.000 ha, représentant 22% de la superficie d’hévéas du pays, dont plus de 70.000 ha gérés et exploités par des entreprises publiques.

Les  entreprises de caoutchouc de la province emploient plus de 24.000 travailleurs locaux.

Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.