07/03/2019 09:24

>>L'ex-président sud-coréen Lee Myung-bak condamné à 15 ans de prison pour corruption
>>L'ex-président sud-coréen inculpé pour corruption

L'ancien président de la République de Corée, Lee Myung-bak, vient de bénéficier d'une mise en liberté conditionnelle, ont rapporté mercredi 6 mars des médias locaux. "C'est la Haute Cour de Séoul qui a approuvé la libération sous caution de M. Lee, 77 ans, chef de l'État de 2008 à 2013, qui avait été condamné à une peine de 15 ans d'emprisonnement pour corruption, détournements de fonds et plusieurs autres accusations en octobre et qui est emprisonné depuis mars dernier", ont ajouté les mêmes sources. Pour s'offrir cette liberté conditionnelle, M. Lee a payé une caution d'un milliard de wons (886.000 dollars) pour sa remise en liberté. Il est à relever que les mesures de sa détention resteront applicables. "En effet, il sera tenu de respecter les conditions fixées pour sa libération sous caution", a souligné la Cour, précisant qu'il pourra uniquement séjourner dans sa résidence enregistrée au centre de Séoul, restreignant ses sorties. Les personnes que M. Lee pourra rencontrer seront limitées aux membres de sa famille et à ses représentants légaux.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.