19/12/2018 22:58

>>Accrochages dans un camp palestinien au Liban, 5 morts
>>Yémen : nouveaux accrochages à Aden, 19 morts, dont 17 combattants d'Al-Qaïda

Au moins 45 personnes sont mortes dans la journée de samedi 15 décembre au dimanche dernier 16 décembre lors des accrochages entre les ethnies Batende et Banunu à Yumbi, localité au bord du fleuve Congo dans la province de Mai-Ndombe dans l'Ouest de la République démocratique du Congo (RDC), selon les autorités principales sur place. À en croire la même source près du cabinet du gouverneur de la province du Mai-Ndombe, Gentiny Ngobila, parmi les victimes figurent l'administrateur de territoire de Yumbi et une dizaine d'enfants noyés dans le fleuve Congo ou portés disparus. Selon le service du gouverneur, le décès du chef coutumier des Banunu à Kinshasa est à la base de ce conflit meurtrier. L'une de ces deux ethnies a contesté l'enterrement de ce chef à côté de la tombe de son père dans son village d'origine où ils ont estimé qu'il ne devrait pas être enterré sur leurs terres. Mais selon Jules Bongo Bobongo, le président de la société civile de la cité de Yumbi, il s'agit d'un conflit en relation avec les prochaines élections où chaque fois les deux ethnies s'opposent à l'approche du scrutin dans cette partie du pays.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Voyage spirituel: quand les moines servent de guides La saison estivale est le temps idéal pour que chacun puisse se relaxer ou s’évader en voyageant, faire du bénévolat ou encore rendre visite à des proches. C’est aussi l’occasion de faire une pause hors du monde, dans un lieu de retraite spirituelle.