16/12/2019 09:12
>>En RDC, le charbon de bois vital pour les foyers, mortel pour les forêts
>>RDC : plus de 30 morts après de fortes pluies à Kinshasa
>>RDC : 29 morts dans le crash d'un avion sur Goma (nouveau bilan officiel)

Vingt-quatre orpailleurs sont morts dans l'éboulement samedi 14 décembre d'une mine d'or en Ituri, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), où des pluies diluviennes ont récemment été enregistrées, a indiqué dimanche un responsable local. "Nos équipes sur les terrains constituées d'agents de mines et de forces de l'ordre ont tiré de la terre 24 corps et sauvé deux personnes. Ce bilan est provisoire et peut s'alourdir parce que les recherches se poursuivent", a déclaré Dieudonné Apasa, ministre provincial des Mines du Haut-Uele. "L'incident s'est produit hier (samedi) entre 17h30 et 18h00 (15h30-16h00 GMT). Ils ont été surpris par cet éboulement qui les a engloutis. Les pluies qui s'abattent quasiment chaque jour ces derniers temps sur la région sont les principales causes de cet éboulement", a-t-il expliqué. Cet éboulement a été signalé dans le carré minier de Ndiyo situé à 40 km de Watsa-centre, chef-lieu du territoire de Watsa (Haut-Uele, nord-est). Plus au sud de cette province, le réseau d'organisations de la société civile a aussi recensé "31 cas de décès entre le 7 et le 14 décembre, dus aux éboulements, aux affaissements de sols ou des murs écroulés" à Bukavu (Sud-Kivu, est) où "la pluviométrie est particulièrement abondante. Le dernier éboulement meurtrier dans une mine d'exploitation artisanale avait fait 31 morts au Maniema en octobre alors qu'à Kinshasa, une pluie a causé la mort d'au moins 41 personnes le 26 novembre.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Têt : branle-bas de combat au village de fleurs de Sa Déc À l’approche du Têt traditionnel, le village des fleurs de Sa Déc, province de Dông Thap (Sud), entre dans une période très affairée. Les quelque 2.000 foyers producteurs mettent les bouchées doubles pour répondre aux nombreuses commandes.