06/09/2021 17:28
>>RD Congo : 11 enfants enlevés par des rebelles
>>Un décès, deux cas d'Ébola en 24 heures en RDC: le Rwanda inquiet
>>Après la RD Congo, Ébola s'étend à l'Ouganda et tue un enfant

L'attaque menée samedi 4 septembre en Ituri, dans l'Est de la République démocratique du Congo, par de présumés rebelles ADF (Forces démocratiques alliées), a fait au moins 30 morts, ont indiqué, lundi matin 6 septembre, des sources locales et onusienne. Un premier bilan fourni samedi soir 4 septembre de source locale faisait état de 14 morts dans les collines de Tsani Tsani et Mapasana, à Luna-Samboko, village situé à la limite avec la province voisine du Nord-Kivu. "Les civils qui sont allés rechercher les corps des victimes en ont retrouvé 16 autres dans la brousse, ce qui fait 30 civils massacrés", a déclaré Dieudonné Malangayi, responsable de la société civile de la collectivité ("chefferie") de Walese Vonkutu, interrogé par des médias sur place. Les ADF sont considérés comme le plus meurtrier des groupes armés qui sévissent dans l'est de la RDC, accusés de massacres de civils ayant fait des milliers de morts depuis 2013. L'Ituri et le Nord-Kivu sont placés depuis le 6 mai en état de siège, mesure exceptionnelle censée mettre un terme aux activités des ADF et de multiples autres groupes qui terrorisent les populations.

APS/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.