02/01/2021 21:14
La signature de l'accord de Partenariat régional économique global (RCEP) le 15 novembre dernier dans le cadre du 37e Sommet de l'ASEAN et des conférences connexes est considérée comme une victoire du multilatéralisme et du libre-échange de la région et du monde.
>>Le RCEP, la plus grande alliance commerciale du monde
>>Le RCEP donne un nouvel élan à la coopération Chine - ASEAN
>>Le RCEP apporte des opportunités au secteur du textile et de l’habillement

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (gauche) et le ministre de l'Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, à la cérémonie de signature du RCEP.
Photo : VNA/CVN

Prenant la parole lors de la cérémonie de signature du RCEP, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, président de l'ASEAN 2020, a souligné qu'après huit ans de négociations, l'ASEAN et ses pays partenaires ont jeté les bases d'une nouvelle période de coopération intégrale et à long terme, conformément au niveau de développement et apportant des intérêts à tous les pays dans la région.

Initié par l'ASEAN en 2012, le RCEP est le plus grand accord de libre-échange au monde, composant de 15 membres et représentant 47,4% de la population mondiale, un tiers du PIB mondial, 29,1% du commerce mondial et 32,5% de l'investissement mondial.

Devant les impacts négatifs de la pandémie de COVID-19 pour l'économie, la vie et la sécurité de la population, la signature du RCEP montre la détermination des pays membres à soutenir la reprise économique, le développement intégral, la création des emplois, le renforcement de la chaîne d'approvisionnement régionale, ainsi qu'un accord de libre-échange intégral, fondé sur les règles.

Le RCEP apporte, certes, d'importantes opportunités pour tous les pays signataires mais aussi leur lot de défis. Photo : VNA/CVN

Le secrétaire général de l'ASEAN, Dato Lim Jock Hoi, a souligné que la signature de l'Accord de partenariat économique régional global(RCEP) est un "événement historique, consolidant le rôle de l'ASEAN dans la direction d'un accord commercial multilatéral de taille malgré les défis mondiaux et régionaux".

Le Partenariat régional économique global (RCEP) permettra de développer de nouvelles chaînes d'approvisionnement auxquelles les entreprises vietnamiennes pourront participer. C'est ce qu'a affirmé Luong Hoàng Thai, directeur du Département de la politique commerciale multilatérale relevant du ministère de l'Industrie et du Commerce.

Selon une étude indépendante de la Banque mondiale, le Vietnam devrait être actif dans la réforme et la simplification des procédures administratives et créer un environnement commercial ouvert pour devenir une destination de confiance pour les investisseurs internationaux à long terme.

Pour saisir les opportunités offertes par le RCEP, l'enjeu pour les entreprises nationales est de maîtriser les dispositions légales pour limiter les risques en coopérant avec des partenaires étrangers. Le Vietnam s'intègre de plus en plus profondément à l'économie mondiale. Aux côtés des opportunités, les entreprises vietnamiennes sont également confrontées à de nombreux conflits internationaux avec des concurrents. Pour les soutenir, le ministère de l'Industrie et du Commerce a élaboré un plan afin de présenter des informations sur le RCEP.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.