06/09/2018 08:21
Le gouvernement s’engage à créer des conditions optimales aux jeunes talents vietnamiens résidant à l’étranger afin qu’ils puissent participer directement à des projets scientifiques et technologiques dans leur pays d’origine.

>>Smart city: des scientifiques au service de Hanoï
>>Rencontre avec le directeur de l’Institut de recherche sur le big data de Vingroup
>>Les jeunes souhaitent contribuer au développement national
Des invités lors du programme de connexion du réseau d’innovation du Vietnam 2018.
Photo: VNA/CVN

L’innovation est inéluctable à l’heure de la révolution industrielle 4.0 qui bouleverse chaque jour les méthodes de production et de commercialisation. Il est donc temps de rassembler les élites vietnamiennes pour renforcer leur coopération.

"Le gouvernement écoute toujours les opinions qui partent du fond du cœur des intellectuels et des habitants de tous les horizons, en particulier des intellectuels vietnamiens d’outre-mer", a souligné le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors d’une rencontre avec une centaine d’experts et de jeunes scientifiques vietnamiens résidant à l’étranger et revenus pour participer au programme de connexion du réseau d’innovation du Vietnam 2018.

Création d’une nouvelle force

Ce programme est une initiative du ministère du Plan et de l’Investissement, visant à pousser les intellectuels de la diaspora à contribuer au développement du Vietnam pour en faire un pays puissant doté de hautes technologies. Grâce à celui-ci, les experts et scientifiques vietnamiens vivant à l’étranger pourront entrer en contact facilement avec les élites vietnamiennes partout dans le monde. Ils travailleront aussi avec des scientifiques dans le pays afin de créer une nouvelle force et de nouvelles ressources au Vietnam.

Lors de la cérémonie de présentation et de lancement du programme de connexion du réseau d’innovation du Vietnam 2018, Pham Minh Chinh, membre du Politburo, secrétaire du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV), chef de la Commission centrale d’organisation du PCV, a demandé aux ministères et localités d’appliquer les mesures prises par le Parti et l’État afin d’encourager les scientifiques talentueux à participer au développent du pays. "Nous apprécions sincèrement la volonté des spécialistes et scientifiques vietnamiens de l’étranger d’apporter leurs contributions au développement national. Nous espérons que le réseau d’innovation vietnamien constituera un forum important, qu’il réunira les intellectuels vietnamiens de par le monde, aidera à améliorer la qualité de l’enseignement et de la recherche au Vietnam, et à y développer les sciences et technologies", a-t-il expliqué.

Clef du succès du réseau d’innovation

La révolution industrielle 4.0 offre d’importantes opportunités de développement aux entreprises.
Photo: Văn Viêt/VNA/CVN

Les scientifiques, quant à eux, ont proposé des solutions pour valoriser ce réseau d’innovation. Trân Van Hinh, membre de l’Association des scientifiques et des experts vietnamiens en France, a dévoilé le principe commun du succès des pays dans le monde: "La culture est fondamentale à la création de liens entre les hommes et l’amour pour la Patrie est le moteur de l’engagement personnel".

Hô Anh Van, chef du laboratoire de recherche de robotique molle (en anglais: soft robotics) à l’Institut japonais des sciences et techniques avancés, a fait savoir que de nombreux experts vietnamiens travaillaient au Japon dans des universités et des instituts de recherche de premier plan. Pour que le réseau d’innovation du Vietnam réussisse, le gouvernement devra constituer un pont entre les intellectuels nationaux et étrangers, en s’appuyant sur des politiques concrètes et un environnement scientifique et technologique transparent favorisant la coopération et garantissant une certaine liberté dans la recherche. "La formule du succès du réseau d’innovation du Vietnam, c’est capacité, ardeur et manière de penser", a-t-il estimé.

Et de poursuivre: "Cette réussite réside en la multiplication des solutions proposées par les intellectuels du pays, par le gouvernement et les intellectuels vietnamiens d’outre-mer. Ces derniers sont très enthousiastes à l’idée de participer au développement scientifique et technologique du pays. Les chefs d’entreprises vietnamiens doivent être capables de les accueillir et de coopérer avec eux".

Particulièrement intéressé par les opinions des intellectuels, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a affirmé que le gouvernement cherche toujours à profiter au maximum de la révolution industrielle 4.0 pour élever l’efficience de l’économie, au bénéfice des conditions de vie de la population, de la souveraineté et de la sécurité nationales.

Dans cet esprit, il a espéré que les scientifiques vietnamiens résidant à l’étranger se rassembleront pour construire l’e-gouvernement au Vietnam, aider le pays à bien négocier le virage de la 4e révolution industrielle, à affronter d’autres défis majeurs comme l’emploi, la protection des droits de l’enfant, des droits du citoyen, la cybersécurité...
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.