26/06/2014 18:30
L’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC) a rendu public le 26 juin à Hanoi le rapport mondial sur les drogues 2014. L’objectif est d’améliorer la compréhension du problème sur les drogues et contribuer à une meilleure coopération internationale contre ce fléau.

Cérémonie de présentation du rapport mondial sur les drogues, le 26 juin à Hanoi.


D’après le rapport, la situation mondiale en matière d’usage de drogues reste stable, même si la production d’opium a augmenté en Afghanistan – le plus grand producteur mondial. Environ 243 millions de personnes, soit 0,5% de la population mondiale âgée de 15 à 64 ans, auraient consommé des drogues par injection.

«Cependant, certaines éléments indiquent que le marché des stimulants de type amphétamine est en progression : les saisies et la consommation sont en hausse, la fabrication semble se développer et de nouveaux marchés voient le jour. L’usage des stimulants de type amphétamine progresse dans les économies développées d’Asie, en particulier d’Asie de l’Est et du Sud-Est», a indiqué Zhuldyz Akisheva, directrice de l’ONUDC au Vietnam, lors de la cérémonie de présentation du rapport, le 26 juin à Hanoi.

Cette observation est étayée par l’augmentation des détournements de précurseurs, des saisies et de la fabrication d'amphétamine. Dans la région, la prévalence annuelle de l’usage de stimulants de type amphétamine serait, selon les estimations, supérieure à la moyenne mondiale.

La directrice de l’ONUDC au Vietnam, Zhuldyz Akisheva.


Dans son allocution, le vice-ministre du Travail, des Invalide de guerre et de la Société, Nguyên Trong Dàm, a hautement apprécié l’assistance de l’UNODC, notamment dans la prévention et la lutte contre la drogue et la criminalité au Vietnam. Il a souhaité voir l’UNODC continuer de fournir des aides financières, de fournir des médicaments de prévention et de lutte contre le VIH/sida, de traitement des toxicomanes dont la méthadone et de donner des assistances techniques.

Avec le fait de rendre public le rapport mondial sur les drogues dans plusieurs villes dans le monde, dont Vientiane, Bangkok et Hanoi, l’UNODC a appelé à se concentrer davantage dans la santé et les droits de l’homme en faveur des toxicomanes. Selon le directeur exécutif de cet office, Yury Fedotov, l’offre de services de traitement de la toxicomanie demeure grandement insuffisante. Seul un consommateur de drogues à problème sur six a bénéficié d’un traitement au cours de l’année coulée. En 2012, le nombre de décès liés aux drogues a été estimé à 200.000.

Texte et photos : Phuong Nga/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.