18/09/2018 18:30
Selon un rapport du McKinsey Global Institute (MGI), le Vietnam est l'un des pays les plus performants parmi les économies émergentes.
>>WEF-ASEAN 2018 présentera de nouvelles opportunités commerciales au Vietnam
>>Confiance continue des investisseurs étrangers vis-à-vis de l’économie du Vietnam

Le Vietnam figure parmi les 11 économies qui ont connu une croissance plus rapide sur une période plus courte +5% par an en 20 ans entre 1996 et 2016.
Photomontage: Hà Ngô/CVN

Le rapport intitulé "Surperformants: les économies émergentes à forte croissance et les entreprises qui les propulsent" a été lancé le 12 septembre dans le cadre des activités menées dans le cadre du 27e Forum économique mondial sur l’ASEAN à Hanoï.

Le rapport identifie les économies émergentes qui ont enregistré une croissance plus forte et plus cohérente que leurs homologues et examine les facteurs clés qui déterminent leur surperformance.

Sur les 71 principales économies émergentes analysées dans le rapport, 18 économies - environ une sur quatre - sont classées comme "plus performantes".

Le Vietnam figure parmi les 11 économies qui ont connu une croissance plus rapide sur une période plus courte  +5% par an en 20 ans entre 1996 et 2016. Il s’agit de l’Azerbaïdjan, de la Biélorussie, du Cambodge, de l’Éthiopie, de l'Ouzbékistan et du Vietnam.

Sept pays ont enregistré une croissance du PIB par habitant de plus de 3,5% sur 50 ans, entre 1965 et 2016. Parmi eux figurent la Chine, l'Indonésie, la Malaisie, Singapour, la République de Corée et la Thaïlande.

Le rapport soulignait les éléments fondamentaux que les surperformants avaient en commun, y compris l’agenda des politiques de croissance et le rôle hors normes des grandes entreprises dans la croissance de la productivité.

Un programme d'action en faveur de la croissance crée un cercle vertueux de productivité, de revenu et de demande et encourage l'épargne, assure la stabilité et favorise la concurrence et l'innovation, selon le rapport.

Sortir de l’extrême pauvreté

Toujours selon cette analyse, les 18 pays les plus performants comptent presque deux fois plus de grandes entreprises (définies comme étant cotées en bourse dont le chiffre d'affaires annuel dépasse 500 millions d’USD) que les autres pays en développement, ajustées en fonction de la taille de leur économie. Ils ont permis à près d’un milliard de personnes de sortir de l’extrême pauvreté depuis 1990, contribuant ainsi à la réalisation d’un objectif emblématique des Nations unies en matière de développement durable.

"Les économistes du développement ont beaucoup étudié et écrit sur les politiques qui ont stimulé la croissance dans les économies émergentes et, bien sûr, une bonne politique est indispensable", a déclaré Jonathan Woetzel, directeur du McKinsey Global Institute, associé principal de McKinsey & Company Shanghai, l'auteur principal du rapport.

"Mais l'une des idées de nos recherches est que les entreprises hautement compétitives ont également joué un rôle essentiel dans la croissance du PIB, un rôle trop souvent négligé".

"Décoder la combinaison des politiques d’amélioration de la productivité et de la dynamique concurrentielle dans ces économies émergentes donne des leçons pour tous les pays, les économies émergentes et les économies avancées, alors que la croissance de la productivité mondiale a diminué", a déclaré James Manyika, président de McKinsey Global Institute et partenaire principal de McKinsey à San Francisco.

Les économies émergentes ont représenté près des deux tiers de la croissance du PIB mondial et plus de la moitié de la nouvelle consommation au cours des 15 dernières années.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Le tourisme prend son essor à Binh Liêu Ces dernières années, Binh Liêu a connu des changements remarquables dans son développement du tourisme. Autrefois terre inconnue, ce district est devenu l’une des destinations les plus appréciées à Quang Ninh.