25/03/2018 09:52
En 2018, le pays a pour objectif de ramener le taux de chômage dans les centres urbains sous la barre des 4% et d’atteindre un taux de travailleurs formés de 58-60%. Pour y parvenir, une série de mesures seront mises en œuvre.
>>Des postes à l’étranger pour lutter contre le chômage des diplômés
>>Mise en œuvre de la Stratégie de développement des jeunes pour la période 2016-2020
>>Le taux de chômage des jeunes augmente

Des femmes de la province de Hà Giang (Nord) empruntent à taux préférentiel pour le développement de la production.
Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

En 2017, 1,639 million d’emplois ont été créés, soit 102,48% du plan fixé dont plus de 1,505 million dans le pays. C’est ce qu’a informé le Département de l’emploi, relevant du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales. À côté de la création d’emplois dans le pays, 2007 est considérée comme une année réussie dans l’envoi de travailleurs à l’étranger sous contrat.

Assistance aux travailleurs

En effet, l’an dernier, le pays a envoyé près de 135.000 travailleurs à l’étranger, soit plus de 28% de plus que ce que prévoyait le plan annuel. C’est la 4e année consécutive que ce chiffre dépasse les 100.000 personnes. Taïwan (Chine) et le Japon sont les principales destinations des travailleurs vietnamiens. Le nombre de travailleurs envoyés au Japon a connu une hausse continue en raison des bonnes conditions de travail et des salaires attractifs (+ plus de 36% par rapport à 2016). Taïwan est resté le premier recruteur de main-d’œuvre vietnamienne avec près de 67.000 personnes, soit près de 50% du nombre total de Vietnamiens partis travailler à l’étranger en 2017.

Ces succès témoignent des efforts du Parti et de l’État pour créer plus d’emplois et développer le marché du travail.

En 2017, parallèlement à la création d’emplois grâce au développement économique,  les activités de crédit par le biais du Fonds national de l’emploi ont permis de créer 110.000 emplois, soit 110% du plan annuel, notamment pour les jeunes des régions où l’on réquisitionne des terrains agricoles et les destine à d’autres utilisations.   

Lê Thi Kim Dung, chef du Département de l’emploi, a fait savoir qu’en tant que gestionnaire étatique sur l’emploi et le marché du travail, son département avait aidé le ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales à guider les localités dans le suivi et le rajustement de l’offre et de la demande du marché du travail.

L’an dernier, les centres de placement ont organisé 1.211 foires de l’emploi permettant à près d’un million de personnes de trouver un travail, soit 32% des personnes conseillées. "Il s’agit de résultats encourageants dans le contexte socio-économique difficile contribuant à renforcer la connexion entre l’offre et la demande", souligne Mme Dung.

Dans une foire de l’emploi en février dernier à Hanoï.
Photo : Van Diêp/VNA/CVN

En outre, les activités d’analyse et de prévision ont connu un développement. En 2017, de nombreux rapports thématiques sur le développement du marché du travail au service des conférences, colloques du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales ont été élaborés. Il s’agit aussi de ceux sur les besoins en travailleurs des entreprises au service des conférences de recrutement du ministère de l’Éducation et de la Formation.

D’après le vice-ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Doan Mâu Diêp, le gouvernement a publié de nombreuses politiques d’assistance à la création d’emplois pour les travailleurs, notamment ceux les plus vulnérables. Elles concernent la création d’emplois, les orientations professionnelles, les informations et les prévisions sur le marché, l’assurance sociale ou encore la sécurité du travail...

Objectifs à remplir

Afin de réaliser les objectifs sur la création du marché de l’emploi pour la période 2018-2020 que sont l’abaissement du taux de chômage à 4% et la formation de 58-60% des travailleurs, le ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales va se concentrer sur une série de mesures.

Il s’agit majoritairement d’investir dans les centres de placement, d’aider les localités à organiser des foires de l’emploi et d’analyser le marché du travail pour mieux le gérer et le comprendre. Il s’agira aussi d’aider les travailleurs émigrants dans les centres urbains, les zones industrielles, ceux dans les régions frontalières, les handicapés, les travailleurs issus d’ethnies minoritaires et les femmes en situation difficile dans les régions rurales.

En outre, le ministère continuera de perfectionner les politiques concernant l’assurance-chômage, la formation de la main-d’œuvre pour qu’elles puissent répondre aux exigences du travail dans le contexte de la 4e révolution industrielle. La mise en place de contrôles et d’une surveillance dans la mise en œuvre des programmes et projets sur l’emploi sont aussi l’objectif dudit ministère.

Par ailleurs, le ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Dào Ngoc Dung, a demandé au Département de l’emploi d’améliorer la gestion étatique concernant  l’emploi, le marché du travail, l’assurance-chômage ainsi la situation des travailleurs étrangers au Vietnam.

Huong Linh/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.