27/04/2019 16:12
Le Belge Thierry Neuville (Hyundai) a pris vendredi 26 avril la tête du rallye d'Argentine, 5e épreuve du championnat du monde, devant le Français Sébastien Ogier (Citroën C3) et l'Estonien Ott Tänak (Toyota), qui a fait un tête à queue.
>>Rallye d'Argentine: Tänak devant, Ogier 2e
>>Le rallye Dakar ouvre, le 5 janvier, "une nouvelle page" en Arabie saoudite
>>Ogier pour la victoire, Loeb pour la troisième place

Le Belge Thierry Neuville prend la tête du rallye d'Argentine, le 26 avril.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le leader du championnat du monde devance Sébastien Ogier de près de 12 secondes et Tänak de 13.

Alors qu'il dominait le rallye, après avoir creusé l'écart sur les autres pilotes dans la 7e spéciale, Tänak a perdu 24 secondes sur Neuville dans l'ES8, en raison d'un problème mécanique et d'un tête à queue. Le pilote Toyota avait déjà 8 secondes de retard sur Neuville quand il est parti à la faute.

"Les conditions étaient assez bonnes, un peu plus glissant que lors des premières spéciales, j'ai essayé de pousser", a déclaré le Belge à l'issue de la 1re journée. Il s'attendait à perdre du temps sur l'Estonien, mais il se retrouve en tête.

"J'ai cassé mon arbre de transmission", a regretté sans plus d'explications l'Estonien avant de retourner au parc d'assistance.

Lui aussi bénéficiaire de la mésaventure de Tänak, le sextuple champion du monde Sébastien Ogier est installé à la deuxième place du classement et tentera certainement d'attaquer samedi 27 avril.

"Je ne peux pas aller plus vite. La voiture est bien, mais la performance n'est pas si bonne", a lâché le Français après l'ES8, visiblement déçu.

Vendredi 26 avril, ni Thierry Neuville ni Sébastien Ogier ne semblaient en mesure de contester la domination de l'Estonien. Au cours de l'ES7, avant-dernière spéciale de la 1re journée, Tänak avait relégué Neuville, Ogier et Meeke à 7 et 10 et 16 secondes.

Dans la matinée, c'est le Britannique Kris Meeke s'était montré le plus rapide, réussissant à placer sa Toyota devant le trio de tête du championnat du monde Neuville-Tanak-Ogier.

À 28 secondes de Neuville, Meeke semble décroché pour la victoire dimanche 28 avril, qui devrait encore se jouer entre les trois pilotes qui dominent le championnat du monde depuis deux saisons.

Cette année encore, le trio est en tête du championnat: Neuville (82 pts), devance Ogier (80) et Tänak (77), après quatre rallyes.

La troisième spéciale du rallye d'Argentine a été annulée pour des raisons de sécurité, les routes détrempées après les pluies de ces derniers jours empêchant les secours de se déployer comme prévu, en cas d'accident.

Le Norvégien Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) pointe à la 5e place, à 29 secondes, devant le Gallois Elfyn Evans à 38 secondes (Ford, 6e) et l'Espagnol Dani Sordo (Hyundai i20, 7e) à 41 secondes.

Les Finlandais Teemu Suninen et Jari-Matti Latvala sont complètement distancés, à deux minutes du leader.

À part Tänak, la journée de vendredi s'est terminée sans casse majeure parmi les principaux pilotes, alors que le rallye d'Argentine apporte régulièrement son lot de suspensions arrachées contre des rochers, des crevaisons ou des sorties de route.

Samedi 27 avril, les pilotes ont 7 spéciales au programme dans les montagnes de la Sierra de Cordoba. L'arrivée sera jugée dimanche 28 avril à 2.000 mètres d'altitude à l'issue de El Condor, l'étape emblématique du rallye argentin.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Bac Giang: un champ de fleurs de tournesols pour les fans de photos Situé dans le quartier de Da Mai, ville de Bac Giang, à 55 km de Hanoï, le champ de fleurs de tournesols attire des visiteurs venant des quatre coins du pays.