10/09/2019 17:28
Le Salon Vietnam Motor Show 2019 aura lieu du 23 au 27 octobre au Centre des foires et expositions Saïgon à Hô Chi Minh-Ville, avec la participation de 15 marques de premier rang et de centaines de marques de l’industrie auxiliaire. Cette information a été annoncée lors d’un point presse donné mardi matin 10 septembre dans la mégapole du Sud.
>>Ouverture du salon de l'automobile du Vietnam 2018 à Hô Chi Minh-Ville
>>Le Vietnam présente ses premières voitures fabriquées localement à Paris

Vietnam Motor Show, rendez-vous de nombreuses grandes marques.
Photo: BTC/CVN

Organisé par l’Association des constructeurs automobiles du Vietnam (VAMA) et l’Association des importateurs de voitures du Vietnam (VIVA), Vietnam Motor Show 2019 attirera des marques telles que Audi, Ford, VinFast, Lexus, Honda…, qui présenteront leurs derniers modèles et des technologies avancées. Les visiteurs auront également l’occasion d’essayer des voitures sur le terrain.

En plus, des centaines de marques de l’industrie auxiliaire exposeront pièces détachées, accessoires, jouets technologiques, services financiers et d’assurance…

Dans le contexte où le marché automobile du Vietnam connaît une croissance notable ces dernières années, la VIVA s’efforce d’organiser des activités professionnelles pour renforcer les liens entre les acteurs du marché tels que les agents et les consommateurs, a déclaré Laurent Genet, représentant de la VIVA.

Selon Toru Kinoshita, président de la VAMA, le Vietnam est considéré comme un marché potentiel pour de nombreuses marques en raison de la croissance de sa population et de la hausse des revenus des habitants. Dans ce contexte, les constructeurs automobiles chercheront à innover pour répondre aux nouveaux goûts des consommateurs, ainsi qu'aux besoins croissants et diversifiés des clients.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.