19/02/2018 10:33
Alors que 2017, proclamée "Année internationale du tourisme durable pour le éveloppement" par les Nations unies, a touché à sa fin, le bilan est fait et les perspectives pour 2018 sont prévues.

>>Honneur aux 100 meilleures marques touristiques de Hô Chi Minh-Ville
>>Trois idées de destination pour cet été
>>Lorsque le tourisme sort des sentiers battus

 

Séjour chez l’habitant organisé par Images Travel dans le village de Xom Ai, district de Tân Lac, province de Hoà Binh (Nord).

 

Cela n’échappe plus à personne, nous avons tous entendu parler du tourisme durable sans savoir pour autant le définir précisément. Alors, qu’est-ce que c’est ?

Officialisée en 1995, lorsque l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a tenu sa première conférence sur le sujet, l’idée a depuis fait son chemin. Le tourisme durable est aujourd’hui un terme devenu incontournable, rattaché aux principes même du développement durable : créer de nouvelles ressources en termes de préservation de l’environnement, de progrès social et de performance économique. Concilier ces trois principes fondamentaux est loin de couvrir ce vaste domaine qu’est le tourisme. Un enjeu de taille donc pour ce secteur en matière d’attractivité des territoires où les vies humaines sont sous la responsabilité de ses protagonistes.

Agir pour un tourisme responsable

Les agences de voyages locales sont les acteurs majeurs du tourisme responsable. Elles ont la possibilité de participer au tissu économique des régions du monde en supportant la création des structures d’accueil maîtrisées par les populations locales. Elles permettent ainsi le maintien de celles-ci dans leur environnement d’origine.

En privilégiant le contact direct entre les voyageurs en quête de rencontres authentiques et les populations locales, l’activité touristique permet à ces dernières de se donner les moyens d’améliorer de manière conséquente leurs conditions de vie. Leur intégration est un atout majeur de la qualité des produits touristiques car sans la rencontre humaine, le voyage perdra son sens. Ce qui n’est pas sans risque.

De plus en plus de régions du monde deviennent inexploitables sur le plan touristique parce que ces ressources ne sont pas inépuisables. Les voyageurs y sont de plus en plus sensibles. Adopter les principes du développement durable à tous les niveaux de l’activité touristique apparaît donc essentiel, car l’industrie sans fumée ne sera pas durable sans une évolution des métiers, des acteurs et des institutions. Cela suppose que les professionnels du secteur s’engagent dans une démarche différente et offrent des produits qui se démarquent pour un tourisme "autrement".

Aujourd’hui, tous ces acteurs ont débuté une réflexion en ce sens. Les prises de conscience des impacts du tourisme au niveau international ont favorisé l’émergence d’acteurs engagés.

Travelife, programme de certification mondialement reconnu, basé à Londres, propose d’accompagner tous les acteurs désireux de suivre la voie durable.

En France, des associations comme ATR (Agir pour un tourisme responsable) et ATD (Acteurs du tourisme durable) stimulent la mise en œuvre d’un tourisme plus responsable dans les pays d’accueil. Certains opérateurs français comme SalaünHolidays, Air France, Circuit Decouvert, Club Med, Europe Active, emboîtent le pas en jouant un rôle de préconisateurs.

 

Rencontre avec les habitants du village de Xom Ai, district de Tân Lac, province de Hoà Binh (Nord).


Les  Vietnamiens engagés dans la durabilité

Au Vietnam, les contrastes entre la ville et la campagne sont énormes. Le pays, en pleine explosion touristique, doit redoubler d’efforts pour relever le défi en travaillant avec les acteurs touristiques locaux.

Des partenariats étroits tissés entre acteurs et associations sont autant d’expériences uniques et authentiques dont fait partie Images Travel, acteur intéressant du tourisme durable au Vietnam (et aussi au Cambodge, au Laos et au Myanmar), basé à Hô Chi Minh-Ville. Depuis quelques années, cette agence de voyages locale applique une politique de tourisme responsable à toutes ses parties prenantes : voyageurs, collaborateurs, partenaires, prestataires, communautés locales. Images Travel sait faire preuve de créativité en la matière en réalisant de nombreuses actions exemplaires.

Toan Nguyên, directeur d’Images Travel, témoigne : "Nous avons monté un programme de séjours chez l’habitant avec le village de Xom Ai, dans le Nord. Beaucoup de nos voyageurs y sont allés, contribuant à l’amélioration des conditions de vie des locaux de manière considérable. Nous leur donnons la canne à pêche, pas le poisson".

Et d’ajouter : "Les villageois sont encouragés à préserver leurs pratiques traditionnelles (spectacles, gastronomie, etc.) mais aussi à moderniser ou reconstruire leurs équipements. Nous souhaitons qu’ils puissent accueillir plus pour gagner plus. Nous avons également un autre projet avec l’orphelinat Huong Duong, près du marché flottant de Cái Rang, à Cân Tho (Sud). Nous organisons des cours de soutien scolaires dans toutes les disciplines".

Le respect des personnes, des cultures, de l’environnement, ainsi qu’une répartition équitable des bénéfices générés sont donc les principes fondamentaux du tourisme durable. Chaque acteur se doit de se lancer dans cette démarche active, tout en préservant la qualité de l’environnement sans laquelle l’attractivité touristique disparaîtra.

L’année 2017 a fourni une occasion unique d’explorer le potentiel du tourisme pour aider à transformer notre planète en un endroit de prospérité et de bien-être pour tous. Le tourisme est la première industrie du monde et un des secteurs socio-économiques connaissant la croissance la plus importante de ces dernières années. Cependant, chaque acteur, qu’il soit distributeur, producteur, transporteur, hôtelier ou même client voyageur, se doit plus que jamais d’y contribuer dans une approche plus respectueuse de l’environnement. Ce qui permettra également d’aider des millions de gens à améliorer leurs moyens de subsistance sans compromettre ceux des générations futures !

 

Texte et photos : Quang Châu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.