03/05/2019 22:30
Alors que s'ouvre samedi 4 mai l'Assemblée générale annuelle de Berkshire Hathaway, le conglomérat bâti par Warren Buffett, deux questions reviennent: que va devenir l'empire du milliardaire, âgé aujourd'hui de 88 ans? Et qui va reprendre le flambeau?
>>Taxer les riches, l'idée fait son chemin aux États-Unis
>>Wall Street finit en hausse, soutenue par Berkshire Hathaway et Facebook

Warren Buffett, vu ici lors d'une discussion au club économique de Washington le 5 juin 2012. Photo: AFP/VNA/CVN

"Warren Buffett est irremplaçable", assène Macrae Sykes, expert chez Gabelli & Company. Mais "Berkshire Hathaway peut certainement survivre sans lui", tempère Meyer Shields chez Keefe, Bruyette et Woods.

Les milieux d'affaires ne s'attendent pas à une révolution, le milliardaire ayant pris soin pendant ces dernières années de préparer sa succession.

S'il n'a pas nommé d'héritier naturel, quatre noms se détachent pour reprendre les rênes.

Les deux favoris sont Gregory Abel, 57 ans, et Ajit Jain, 67 ans, tous deux promus en janvier 2018 membres du conseil d'administration.

Ni l'un ni l'autre ne sont des inconnus.

"Projecteurs"

Le premier a rejoint l'entreprise en 1992 au sein de sa division énergie et chapeaute depuis plus d'un an toutes les activités ne relevant pas de l'assurance.

Ajit Jain a pour sa part intégré Berkshire en 1986 au sein de la division assurances qu'il dirige actuellement.

Il y a également Todd Combs, 48 ans et Ted Weschler, 56 ans, choisis par M. Buffett et son partenaire en affaires de longue date, Charles Munger, 95 ans, pour s'occuper des investissements.

"Ça se jouera entre Greg Abel et Ajit Jain et le premier va probablement l'emporter en raison de son exposition aux activités hors assurance", estime Meyer Shields.

"Ce sera Greg Abel car Ajit préfère se concentrer sur l'assurance et n'aime pas être sous le feu des projecteurs", opine M. Sykes.

Il n'est pas exclu qu'un autre nom sorte du chapeau du conseil d'administration, dont fait partie le milliardaire Bill Gates.

La surprise pourrait s'appeler Tracy Britt Cool, 35 ans, diplômée de la prestigieuse université d'Harvard et bras droit de Warren Buffett depuis une dizaine d'années.

Quel que soit le nom du successeur, "les marchés financiers vont initialement réagir négativement parce que les investisseurs se sont beaucoup reposés sur l'image publique de M. Buffett pour juger Berkshire Hathaway et ont oublié la faible transparence de la société", dit Meyer Shields.

"La présence de Warren Buffett dans l'entreprise permet au titre d'évoluer en Bourse 10 à 15% au-dessus de sa valeur réélle. S'il n'est plus là, cette surcote va disparaître", estime Gregori Volokhine, gérant de portefeuille chez Meeschaert Financial Services.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.