25/03/2021 14:22
Le Daily Star du Bangladesh a récemment publié un article mettant en évidence les avantages fondamentaux du secteur textile du Vietnam, notamment un temps de production court, une bonne qualité du tissu et une concentration sur le marché haut de gamme.

>>Textile-habillement : de nombreuses opportunités pour stimuler les exportations vers l'UE
>>Le textile du Vietnam augmente ses parts de marché aux États-Unis
 

Sur le marché américain, les vêtements "made in Vietnam" sont très appréciés par rapport à d'autres pays.
Photo : VNA/CVN


D'après le Daily Star du Bangladesh, les avantages fondamentaux de l'industrie textile du Vietnam lui permettent non seulement de pénétrer des marchés considérés comme "exigeants" tels que l'UE et les États-Unis, mais génèrent également des revenus de plus en plus élevés.

Selon une étude du Center for Policy Dialogue (CPD) réalisée en février dernier, rien qu'en 2020, pour 100 kg de T-shirts exportés vers l'UE, le Vietnam gagne 2.157,9 USD, contre 1.091,5 USD pour le Bangladesh. En 2019, ce chiffre pour chaque pays était respectivement  de 2.099,7 et 1.097,5 USD. De même sur le marché américain, les vêtements "made in Vietnam" sont également très appréciés par rapport à certains autres pays.

Le directeur de la recherche du CPD, Golam Moazzem, affirme que ce qui est remarquable, c'est que la qualité du tissu au Vietnam est nettement meilleure. Selon lui, cela aide les producteurs vietnamiens à proposé des prix plus élevés.

Toujours selon M. Moazzem, les entreprises vietnamiennes  préconisent de se concentrer sur le marché haut de gamme. En dépit d'être un retardataire dans le secteur mondial de l'habillement, le Vietnam est rapidement devenu un acteur majeur. 

En outre, le Vietnam occupe également une bonne position dans l'indice de l'environnement des affaires publié par la Banque mondiale (BM). En particulier ce pays d'Asie du Sud-Est tend à se conformer aux réglementations et aux normes relatives aux droits de l'homme et à la protection de l'environnement.

AK Azad, PDG du principal groupe de confection bangladais Ha-Meem, a déclaré que le Vietnam utilisait bien des matériaux de qualité avec un temps de production court. Le temps total nécessaire pour transporter des vêtements du Vietnam vers l'Europe est d’environ 30 jours, tandis que d'autres pays, dont le Bangladesh, ont besoin de temps de transit plus longs.

Le président et directeur général de Viynticx Group, KM Rezaul Hasanat, a indiqué que le Vietnam avait un point fort dans la fabrication de vêtements pour les personnes vivant sous des climats froids, ainsi que des blazers de haute qualité, des chemises et  pantalons de bureau pour les marchés européen et américain. De plus, les fournisseurs vietnamiens se concentrent sur la fabrication de produits complexes, tandis que certains pays mettent l’accent sur des articles de base tels que des T-shirts et   pantalons. Par conséquent, les prix des vêtements vietnamiens sont plus élevés.

De plus, le Vietnam produit des vêtements de sport aux prix très élevés, contribuant à l’augmentation du prix moyen des produits vestimentaires vietnamiens.

Actuellement, la plupart des grandes marques et détaillants mondiaux de vêtements de sport se procurent leurs produits au Vietnam. La Banque mondiale (BM) classe le Vietnam au 70e rang sur 190 économies mondiales ayant un climat d’affaires favorable.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.