28/01/2019 23:04
>>ONU: changement climatique, ODD et nouvelles technologies, priorités de l'année 2019
>>La glace de l'Antarctique fond plus vite que jamais

Quelque 70.000 personnes ont pris part dimanche 27 janvier à la seconde marche "Rise for Climate" organisée dans les rues de Bruxelles, selon le comptage officiel de la police. Répondant à l'appel de l'association organisatrice Rise for Climate, les manifestants entendent mettre le monde politique sous pression pour qu'il adopte des mesures fortes en faveur de la protection du climat, rapporte le journal belge 7sur7. Parti en début d'après-midi vers 13h30 de la gare du Nord, l'immense cortège est arrivé peu après 15h00 à la place du Luxembourg, devant l'esplanade du Parlement européen, où se sont tenus une série de discours et concerts jusqu'à 18h00. "L'humanité fait face au plus grand défi qu'elle n'a jamais eu à relever depuis son existence sur Terre. Il faut absolument faire plier les dirigeants", ont déclaré les organisateurs, face à la foule de manifestants. "Le combat s'annonce long et difficile, mais nous ne lâcherons rien", ont-ils ajouté. Des milliers de manifestants agitaient banderoles et pancartes sur lesquelles étaient écrits toutes sortes de slogans dont "Stop aux voitures de société", "Act now", etc. Certains sont venus à vélo, et environ 30.000 personnes ont pris le train pour s'y rendre, selon les premières estimations de la SNCB. Plus de 65.000 personnes avaient déjà défilé pour la planète à Bruxelles le 2 décembre, au premier jour de la COP24 qui s'ouvrait en Pologne, grand rendez-vous international pour discuter de la lutte contre le changement climatique.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Quang Ninh: Câm Pha donne la priorité au secteur touristique Câm Pha, entourée par les deux villes de Ha Long et Vân Dôn dans la province Quang Ninh (Nord), connaît une forte croissance économique. Pour mieux exploiter ses potentiels dans le secteur de "l’industrie sans fumée", la ville a proposé des mesures pour améliorer des qualités des services.