13/03/2021 18:11
De nombreux acheteurs immobiliers souhaitent investir sur du long terme, espérant réaliser des bénéfices lorsque l’épidémie de COVID-19 sera entièrement contrôlée, parallèlement à la dynamique de développement des infrastructures et à la croissance économique qui auront un impact sur la hausse des prix de l'immobilier.
>>Immobilier 2021 : opportunités ouvertes aux investisseurs
>>Cinq tendances majeures du marché immobilier en 2021 selon Jones Lang LaSalle

Si la pandémie continue de sévir, les investisseurs de nombreux projets seront plus ou moins confrontés à des difficultés financières ou attendront le moment le plus favorable pour vendre.

Si les campagnes de vaccination rapportent des résultats satisfaisants, les touristes et  experts internationaux reviendront progressivement et les transactions immobilières pourront reprendre dans des localités proches de Hô Chi Minh-Ville telles que Dông Nai, Long An, Binh Duong ou Binh Phuoc.

Intérêt pour l’immobilier à proximité de Hô Chi Minh-Ville

L’immobilier en proche banlieue de Hô Chi Minh-Ville a de plus en plus cote.
Selon David Jackson, directeur général de Collier Vietnam, dans le segment des appartements, les prix ont augmenté en 2020 malgré la pandémie. Bien que la densité de la population soit plus élevée au Vietnam que dans certains pays régionaux comme la Thaïlande, la superficie moyenne des appartements par habitant reste parmi les plus faibles de la région, il existe donc encore de nombreuses possibilités d'expansion.

Néanmoins, la demande est toujours élevée et l'offre s’avère limitée sur les marchés de Hanoï et de Hô Chi Minh-Ville. Ainsi, les prix devraient continuer à augmenter en 2021.

L'immobilier dans certaines zones voisines de Hô Chi Minh-Ville comme Dông Nai est le segment qui reçoit le plus d'attention des acheteurs. Il s'agit de projets de grande envergure, assez éloignés du centre-ville, mais dans des zones dotées d'infrastructures en plein boom qui  facilitent l’accès à Hô Chi Minh-Ville.

En 2021, les taux d'intérêt des prêts devraient continuer de baisser et la réglementation sera également assouplie, car de nombreuses banques commerciales ont des flux de trésorerie positifs. De toute évidence, c'est l'occasion pour les investisseurs d'utiliser un effet de levier avant de décider de négocier. Cependant, les investisseurs ne devraient recourir à un levier financier que s'ils sont sûrs d'avoir eux-mêmes une base financière stable en cette période économique difficile et incertaine, en plus d'une réflexion   approfondie pour développer leur propre stratégie d'investissement.

Une offre d’appartements en résidence qui plaira de plus en plus

Su Ngoc Khuong, directeur de Savills Vietnam, a déclaré : "Avec tous les éléments dont on a parlé ci-dessus, on peut affirmer que le marché de l'immobilier ne devrait pas connaître de baisse significative des prix comme ce fut le cas en 2010 et 2011 lorsque les prix chutèrent de 30%".   

Selon lui, une enquête récente montre que les fluctuations économiques complexes rendent les dépenses de la majorité des gens plus prudentes qu'auparavant, de sorte qu’il y a un besoin d'acheter des biens immobiliers abordables de catégorie C (moins de 2 milliards de dôngs).

Ce besoin devrait rester élevé en 2021, à Hô Chi Minh-Ville. Néanmoins, l'étude montre également que l'offre d'appartements de catégorie C proposés à la vente sur le marché en 2021 sera inférieure à celle des années précédentes en raison de l'augmentation des coûts du foncier, ce qui les rendra moins attractifs pour les promoteurs.

Dans les deux grandes villes du pays que sont  Hô Chi Minh Ville et Hanoï, l'offre pour ce segment est estimée à 50% et 15% de l'offre totale prévue pour la vente en 2021.

Malgré une stagnation à prévoir en 2021 du fait de la crise économique faisant suite à la pandémie, le segment des appartements de catégorie C continuera à se développer dans les années à venir.

Texte et photo : Minh Thu/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.