21/03/2019 00:01
La 80e patrouille conjointe sur le Mékong, dirigée par la Chine, le Laos, le Myanmar et la Thaïlande, a débuté au port de Jinghong dans la province du Yunnan, au sud-ouest de la Chine.
>>L'Indonésie, la Malaisie et les Philippines effectuent des patrouilles aériennes communes
>>Coopération dans la lutte contre la criminalité transnationale

Des navires de patrouille conjoint de quatre pays ont été déployés sur le Mékong afin de surveiller la criminalité de drogue dans les eaux clées.
Photo: AFP/VNA/CVN

Cinq navires ont rejoint cette patrouille de quatre jours qui comprendra des inspections, une répression de la criminalité liée à la drogue dans les eaux clées, y compris le "Triangle d’or", une zone réputée pour sa production de drogue.

La patrouille conjointe sur le Mékong a débuté en décembre 2011 après le détournement de deux cargos par un gang et le meurtre de 13 marins chinois dans les eaux thaïlandaises le 5 octobre 2011.

Selon le Service de sécurité publique de la province du Yunnan, un total de plus de 12.600 officiers et 673 navires rejoignant 79 missions ont imposé une force puissante de dissuasion et porté un coup sévère aux crimes sur le fleuve.

Le Mékong est une voie navigable vitale pour la navigation transfrontalière entre la Chine, le Laos, le Myanmar, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Escapade de charme à Duong Lâm Situé à environ 50 km, à l’ouest de la capitale Hanoï, Duong Lâm attire les touristes comme le miel les abeilles. Fleuron du patrimoine national vietnamien, ce village préservé des affres du temps est l’escapade idéale pour celles et ceux - et à Hanoï, ils sont de plus en plus nombreux - qui veulent se passer une journée au vert.