22/01/2022 07:26
Quand les Français se réfèrent à leur langue maternelle, c’est la "langue de Molière". Alors qu’il fête ses 400 ans cette semaine, il reste aussi central dans leur culture que Shakespeare dans le monde anglophone.
Molière au théâtre de la Comédie - Française.
Photo : TPF/CVN

Voici quelques indica-tions sur la vie et l’héritage du plus illustre dramaturge français.

Une star toujours méconnue

Molière, de son vrai nom Jean-Baptiste Poquelin, n’a laissé aucune trace de sa vie personnelle : pas de journal, de correspondance ni même de notes sur son travail. Le seul de ses quatre enfants à survivre jusqu’à l’âge adulte a perdu ses manuscrits.

On ne connaît pas la source de son nom de scène - qui fait référence à une carrière - ni sa date de naissance (on n’a qu’un acte de baptême, daté du 15 janvier 1622, découvert deux siècles plus tard en 1820). En tant que fils aîné, il devait hériter d’une vie confortable de son père en tant que chef tapissier et valet du roi, mais l’abandonna pour devenir acteur.

Cela a causé beaucoup de conflits à son père. Il a été contraint de racheter son fils de prison après que sa première compagnie, The Illustrious Theatre, se soit endettée.

Molière a fui Paris à 23 ans, passant les 13 années suivantes avec une troupe itinérante. Le succès sur la route lui vaut un retour à Paris et une audience réussie pour le jeune roi Louis XIV, qui lui vaut un puissant mécène même s’il est confronté à des batailles constantes avec la censure.

Malgré le mythe, il n’est pas tout à fait mort sur scène, mais peu de temps après une représentation - comme l’hypocondriaque Argan rien de moins - chez lui, rue de Richelieu, le 17 février 1673.

Anthologie bilingue de 1732 de pièces du dramaturge français.
Photo : TPF/CVN

La plus ancienne entreprise du monde

La Comédie-Française a été créée par le roi Louis XIV en 1680, sept ans après la mort de Molière, par fusion entre sa troupe et une autre. Compagnie de théâtre la plus ancienne au monde, elle est connue sous le nom de "La Maison de Molière" et a joué son travail chaque année depuis sa création.

Installée depuis 1799 rue de Richelieu, à deux pas du Louvre, elle emploie aujourd’hui 400 personnes, dont 60 comédiens, et dispose d’un département costumes de 50 000 pièces.

Personnages mémorables

Molière a créé des personnages qui poussent souvent leurs faiblesses à l’extrême, mais nous permettent de rire de nos défaillances humaines universelles dans le processus.

Le plus connu est peut-être Tartuffe, tiré de la pièce du même nom - un escroc qui se déguise en prêtre pour convaincre un aristocrate naïf et riche de lui remettre sa fortune et la main de sa fille en mariage, alors même qu’il court après sa femme. La pièce est considérée comme inventant pratiquement la "comédie de mœurs" qui fait la satire des hypocrisies morales de la haute société.

Bien que Molière ne soit pas lui-même particulièrement anti-religieux, Tartuffe scandalisa l’Église catholique et devint un texte clé dans le mouvement anticlérical des siècles suivants.

Parmi les autres personnages clés, l’obsédé par l’argent Harpagnon, de L’Avare, qui exhorte ses serviteurs "à ne pas trop frotter les meubles de peur de les user".

L’hypocondriaque Argan de The Imaginary Invalid est un autre personnage éternel que Molière utilisait pour faire la satire des charlatans du corps médical qui exploitaient la peur de la mort des gens.

AFP/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

Ninh Binh diversifie ses produits touristiques Dans la ville de Ninh Binh, province éponyme du Nord, la vie culturelle, les us et coutumes et l’ambiance de villages de métiers traditionnels du Vietnam d’antan sont présentées dans une zone piétonne baptisée "Ancienne rue de Hoa Lu". Il s’agit d’un des nouveaux produits touristiques de cette province.