21/06/2021 16:55
Située dans le Centre du pays, la province de Quang Tri a fait l’objet de bombardements intensifs pendant la guerre américaine au Vietnam. Des dizaines de milliers de Vietnamiens sont tombés au champ d’honneur pour l’indépendance et la liberté nationale. Aujourd’hui, les autorités et la population de Quang Tri veulent faire de la province un symbole de la paix.
>>Une bombe d’environ 230 kg neutralisée à Quang Tri
>>Quang Tri : déminage de près de 97 millions de mètres carrés de terrain

Le pont de Hiên Luong, province de Quang Tri (Centre).
Photo : DTMN/CVN

On ne peut pas parler de Quang Tri sans évoquer sa citadelle. D’une superficie de 3 km², elle a été le théâtre, durant l’été 1972, d’une bataille de 81 jours au cours de laquelle l’armée américaine a déversé, en bombes, l’équivalent de sept bombes atomiques. Quasiment rasé hier, le lieu a fait peau neuve et abrite aujourd’hui de beaux quartiers d’habitation, des rues trépidantes et une verdure luxuriante. Pour Nguyên Kham, 93 ans, un habitant du quartier 4, rien ne vaut la paix.

"Nous ne sommes pas nombreux à Quang Tri mais grâce à une volonté de fer, nous avons réussi à reconstruire notre localité. Aujourd’hui, nous avons envie de faire de notre terre une ville pour la paix qui sera la fierté de Quang Tri et de tout le pays", a-t-il partagé.

Pendant la guerre contre l'armée américaine, le gouvernement révolutionnaire provisoire de la République du Sud-Vietnam siégeait à Quang Tri. Cette province du Centre a accueilli le dirigeant cubain Fidel Castro, ainsi que 43 ambassadeurs étrangers, selon Hoàng Phuoc Lam, l’ancien chef du comité de gestion de l’ancien siège du  gouvernement révolutionnaire provisoire de la République du Sud-Vietnam.

"Le gouvernement révolutionnaire provisoire de la République du Sud-Vietnam a réussi à unifier les différents fronts. Soutenus par la population, les soldats valeureux ont combattu l'armée américaine pour la libération du Sud et la réunification nationale", a-t-il dit.

Pour honorer la mémoire des milliers de soldats sacrifiés pour la paix et la liberté du pays, la province de Quang Tri a décidé, en 2000, de célébrer annuellement la réunification nationale sur le site de la rivière de Bên Hai et du pont de Hiên Luong. Après la cérémonie de lever du drapeau national et le meeting, le public est invité à participer à de nombreuses activités culturelles et sportives. En 2010, la fête de Quang Tri a été inscrite sur la liste des fêtes nationales. Fortes de ce succès, les autorités provinciales ont décidé d’organiser en 2022 la première édition de la fête "Pour la paix".

"Nous avons obtenu l’autorisation du Premier ministre. Comme son nom l’indique, cette fête vise à traduire l’aspiration des Vietnamiens et des amis internationaux à la paix et à appeler le monde entier à agir pour préserver un environnement pacifique", a déclaré Nguyên Dang Quang, secrétaire adjoint du comité du Parti de la province de Quang Tri.

Cette fête célébrera le courage des héros tombés au front et l’immense valeur de l’indépendance, de la liberté et de la paix.

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le bánh chưng gù, une spécialité des Tày dans le district de Van Bàn

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.