14/08/2021 09:02
D’ici 2050, Quang Ninh ambitionne de devenir une province moderne dotée de zones urbaines écologiques offrant des services de tout premier plan. Pour les autorités locales, l’heure est à la planification.
>>Rééquilibrer le système urbain vietnamien
>>Valoriser le rôle des villes petites et moyennes
>>Villes satellites, défis des métropoles

L’autoroute Ha Long - Vân Dôn de la province de Quang Ninh, longue de 60 km.

Ces dernières années, la province septentrionale de Quang Ninh a obtenu des résultats encourageants sur le plan du développement urbain. Ainsi, elle a développé 13 centres urbains dont une cité urbaine de 1re classe (Ha Long), trois de 2e (Câm Pham, Uông Bi, Mong Cai), deux de 3e (Quang Yên, Dông Triêu), deux de 4e (bourgs de Tiên Yên et Cai Rông) et cinq de 5e (bourgs de Quang Hà, Dâm Hà, Cô Tô, Binh Liêu et Ba Che).

L’urbanisation au cœur des préoccupations

Ce développement fait qu’aujourd’hui, la province a un taux d’urbanisation atteignant 64,44%, se classant parmi les cinq localités ayant la croissance la plus forte dans ce domaine. Quang Ninh commence à mettre en œuvre sa planification pour la période 2021-2030 et à l’horizon 2050. Parmi les grands projets de ces prochaines années, on retrouve la construction du district insulaire de Cô Tô et de la zone de Dông Triêu - Uông Bi - Quang Yên.

La province mobilise de grandes ressources financières pour développer ses infrastructures urbaines. Elle s’appuie notamment sur l’accueil d’investisseurs stratégiques en capacité de mettre en œuvre de grands projets comme les autoroutes Ha Long - Hai Phong, Ha Long - Vân Dôn, la réfection de la Nationale 18 (tronçons Ha Long - Mông Duong, Ha Long - Uông Bi, Uông Bi - Dông Triêu), la création de la zone industrielle Hai Hà ou encore la construction de l’aéroport international de Vân Dôn.

Quang Ninh est ainsi la première localité à déployer efficacement des projets sous forme de partenariat public-privé (PPP). Elle est également la seule province du pays à avoir mobilisé des investisseurs privés dans la construction de l’aéroport international de Vân Dôn, du port international des paquebots de croisière de Hon Gai et d’autoroutes.

L’aéroport international de Vân Dôn à Quang Ninh (Nord).

À côté de ces infrastructures nécessaires au développement économique, la localité a aussi investi pour améliorer l’offre de services dans les domaines de la santé, de l’éducation et de la formation, de la culture et du sport.

Il est certain que les actions de la province amélioreront encore ses scores dans les indices de compétitivité provinciale (PCI), de réforme administrative publique (Par Index) et de performance administrative provinciale (PAPI). Ces indices sont des indicateurs permettant aux pouvoirs publics mais aussi au monde des affaires et à la population d’évaluer le développement socio-économique d’une province. Mais elle voit encore plus loin. Les autorités locales veulent s’orienter vers l’édification d’un modèle de cité urbaine intelligente, résiliente et écologique.

Des projets d’éco-cités intelligentes et résilientes

Pour atteindre cet objectif, la localité établit dès aujourd’hui ses grandes pistes de travail : renforcement des capacités de gestion urbaine, aménagement du territoire, amélioration de la gestion publique, formation de la main-d’œuvre, développement synchrone du système urbain, promotion économique et protection de l’environnement, adaptation au changement climatique, etc.

"L’élaboration du programme de développement urbain de Quang Ninh s’avère primordiale afin de concrétiser les objectifs du plan socio-économique global d’ici 2030 et à l’horizon 2050. Ce programme disposera d’éléments concrets pour la construction et la gestion des futures infrastructures urbaines", souligne Nguyên Manh Tuân, directeur du Service provincial de la construction.

L’objectif du programme de développement jusqu’en 2030 est ainsi de faire de Quang Ninh une zone moderne à tous les niveaux, que ce soit dans le tourisme, l’économie maritime ou les services en milieu urbain. D’ici 2050, Quang Ninh veut jouer le rôle de locomotive économique nationale, centrée sur l’innovation et la créativité, afin de faire bénéficier à sa population d’une qualité de vie comparable à celle des pays développés.
 
Texte et photos : Mai Huong - Huy Hùng/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Hanoï, haut lieu culturel et historique Dans la stratégie de développement du tourisme du Vietnam, Hanoï joue une position importante. Centre politique, universitaire et culturel national, la capitale regorge de sites historiques et touristiques.