28/09/2014 15:40
La province de Quang Ninh (Nord) apparaissait en 2013 au 4e rang du classement national de la compétitivité. Surfant sur la vague de son dynamisme, elle compte bien attirer davantage d’investisseurs. Entretien avec Nguyên Van Doc, président du Comité populaire provincial.

Monsieur le président, dans les années à venir, dans quels secteurs Quang Ninh compte-t-elle appeler les fonds d’investissement ?

Nous continuons d’appeler les investissements dans les projets de modernisation et de construction des infrastructures de transport - routes, chemins de fer, ports maritimes - et notamment pour le projet de construction de l’aéroport de Vân Dôn. Nous orienterons aussi les investisseurs dans le développement des infrastructures urbaines et touristiques. À propos du secteur industriel, nous privilégions les investisseurs disposant d’un bagage important dans le domaine des hautes technologies et/ou des technologies respectueuses de l’environnement. La province examine la possibilité de lancer des appels aux investisseurs dans le domaine du casino. Quang Ninh veut aussi les appeler dans d’autres secteurs d’activité dont la construction d’un centre de conférences, d’un centre banco-financier, de centres commerciaux et de villégiatures touristiques.

Quelles sont, selon vous, les lacunes de la province dans les activités de promotion de l’investissement ?

Je tiens à souligner la participation insuffisante des services et des secteurs dans les activités de promotion de l’investissement. En effet, le manque de collaboration entre les services et organismes fait que Quang Ninh reste peu active dans les activités de soutien aux investisseurs durant la mise en œuvre de leurs projets. Nous observons encore des retards dans la mise en œuvre des politiques d’encouragement à l’investissement. Les activités d’assistance aux entreprises tels que les services de conseil accordés aux investisseurs liés à la recherche du terrain d’implantation des projets, aux procédures légales, à la recherche des partenaires ne sont pas efficaces.

Autre point à remarquer, les infrastructures socio-économiques de la province n’arrivent pas à répondre aux besoins du développement socio-économique et aux attentes des investisseurs. L’exemple le plus frappant est qu’il n’existe pas encore d’interconnexion homogène entre les réseaux routier, ferroviaire et maritime, ce qui nuit parfois à la mise en œuvre des projets des investisseurs.

La maquette du futur aéroport de Vân Dôn. Photo : QN/CVN


Dans ces conditions, comment la province va-t-elle agir pour remédier à ces lacunes et améliorer l’efficience de cette activité ?

Nous sommes conscients que l’amélioration de l’environnement d’investissement et de commerce, l’amélioration de la compétitivité et le fait de gagner la confiance des investisseurs constituent le fil conducteur de la stratégie que la province tente et se doit d’appliquer. Pour ce faire, nous continuerons de simplifier les procédures administratives en faveur des investisseurs, de proposer des politiques en leur faveur et de nous engager à être toujours aux côtés des entreprises, peu importe la période. Quang Ninh est en train d’accélérer le rythme des travaux de ses deux grands projets : la zone économique spéciale de Vân Dôn et la zone économique frontalière de libre-échange de Mong Cai.

En ce qui concerne les infrastructures de communi-cation, d’ici à la fin de l’année, la province se penchera sur le raccordement de la ville de Ha Long à l’autoroute de Hai Phong-Hanoi. Pour ce projet, Quang Ninh va verser plus de 5.000 milliards du budget provincial pour la construction de 20 kilomètres de routes entre Ha Long et Hai Phong. Le groupe japonais SE investira plus de 7.000 milliards de dôngs dans la construction du pont Bach Dang. Nous procéderons à l’élargissement des tronçons routiers Bac Ninh-Uông Bi, Nôi Bài-Ha Long, Ha Long-Vân Dôn-Mong Cai et construirons également le port maritime de Hai Hà.

La province collaborera avec les groupes de télécom-munications pour moderniser ses infrastructures en la matière. Selon un accord signé entre Quang Ninh et le groupe Viettel, ce dernier prendra en charge la couverture du réseau 2G dans l’ensemble de la province et du réseau 3G dans la ville de Ha Long et le district insulaire de Vân Dôn vers la fin de l’année 2015.


Promotion des IDE à Quang Ninh


Deux ans après l’organisation de la conférence de promotion de l’investissement dans la province, en 2012, Quang Ninh a vu les investissements directs étrangers (IDE) versés sur son sol augmenter de 1,1 milliard de dollars (plus de 23 milliards de dôngs). Sans compter 113.873 milliards de dôngs apportés par les investisseurs venus d’autres villes et provinces du pays. Forte de son dynamisme, en 2013, Quang Ninh figurait au 4e rang en termes de compétitivité parmi les 63 provinces et villes que compte le pays.
Le 28 juin dernier, lors de la conférence sur le renouvellement des activités de promotion de l’investissement de la province, quatre investisseurs se sont engagés à mettre en route à Quang Ninh quatre projets d’un capital inscrit estimé à 1,485 milliard de dollars (environ 31 milliards de dôngs). Ces projets concernent la construction d’une nouvelle zone industrielle, de deux zones touristiques de haut standing, et d’un quartier résidentiel.


                                                                                                                
Linh Thao/CVN


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Relance du tourisme à Hanoï La pandémie de COVID-19 est considérée comme contrôlée au Vietnam, en particulier à Hanoï. Ainsi, le tourisme dans la capitale veut saisir l’opportunité de se relancer à toute vitesse en promouvant ses nombreuses activités touristiques et en veillant à la sécurité sanitaire de la ville.