23/09/2019 22:29
Pour moderniser le secteur de l’agriculture et renforcer l’application des hautes technologies dans la pisciculture et l’aquaculture, le Comité populaire de la province de Quang Ninh (Nord) a approuvé la création d’une zone d'aquaculture high-tech, d’un coût de 829 milliards de dôngs (35,7 millions d'USD), dans le district de Dâm Hà.

>>Expansion des superficies de production agricole high-tech à Hô Chi Minh-Ville
 

Une zone d'élevage de crevettes utilisant une technologie israélienne dans le district de Dâm Hà, province de Quang Ninh. Photo: baodautu/CVN


Couvrant près de 170 ha, la zone servira à la recherche et à la promotion de l’application des technologies dans la pisciculture et l’aquaculture, en mettant l’accent sur le développement de la crevetticulture et la prévention des épidémies dans la province de Quang Ninh et d’autres localités du Nord.

Elle devrait fournir des races de poissons, développer les technologies pour la crevetticulture et l’industrie auxiliaire, se concentrer aussi sur la formation du personnel aquacole.

Parmi le total des investissements de la zone, 159 milliards de dôngs proviendront du budget provincial, le reste de la société Viêt-Uc Seafood Corp de la province de Binh Thuân, investisseur stratégique. La société sera autorisée à gérer plus de 100 ha.

La zone d'aquaculture high-tech sera développée en trois étapes. La première commencera en 2020, la deuxième sera mise en œuvre de 2021 à 2023 et la troisième de 2024 à 2025. La zone comprendra deux sections, dont la section centrale, de 23,33 ha, sera destinée aux activités administratives, à la formation, au transfert de technologies et de présentation de produits de hautes technologies. L’autre, de 146,17 ha, sera consacrée à la création de produits en appliquant de hautes technologies, aux activités des entreprises, au traitement des eaux usées et des déchets.

Actuellement, la province de Quang Ninh compte plus de 21.40 ha de surfaces d’aquaculture, ainsi qu’une riche ressource de produits aquatiques.

Développement de l’aquaculture

La création d’une zone agricole de hautes technologies contribuera au développement de l’aquaculture, notamment de la crevetticulture, ce aidera à créer des races de qualité, à prévenir des épidémies, à s’adapter aux conditions naturelles, à améliorer la qualité des exportations de produits aquatiques, à attirer des investisseurs et entreprises. Elle créera des zones aquacoles spécialisées et de haute qualité, contribuant à la promotion des liens et à l'écoulement des produits aquatiques, à la création d'emplois et à l’augmentation des revenus des habitants.

Ces dernières années, la province de Quang Ninh a développé fortement sa filière aquacole. En 2017, sa superficie d'aquaculture a atteint 20.600 hectares, avec 9.600 cages à poissons, pour une production annuelle de 54.000 tonnes.

Pourtant, ce secteur doit faire face à des difficultés tenant à la superficie d'élevage qui se limite aux zones côtières, à des technologies arriérées, à l'usage d’antibiotiques… Cette situation impose aux autorités locales de donner des solutions, dont l’une serait l'élevage aquacole hauturier.

Gâté par la nature, Quang Ninh dispose d’avantages tels que long littoral,  zone maritime de 6.000 km² dont deux sites potentiels que sont les baies de Ha Long et de Bai Tu Long de 1.553 km²… Ce sont des conditions idéales permettant d'élargir la pisciculture.

Selon le directeur adjoint du Service de l'agriculture et du développement rural de Quang Ninh, Nguyên Van Công,  la province oriente son aquaculture vers les eaux profondes et lointaines afin de garantir la qualité des produits et d'élever leurs valeurs économiques.

"En 2020, les produits aquatiques devraient représenter 55% de la production totale en la matière, soit 70.000 tonnes. En 2030, ce chiffre s'élèverait à 98.000 tonnes", a-t-il affirmé.

Au cours du 2e trimestre, Quang Ninh a signé un accord de développement sur l'aquaculture pour la période 2018-2025 avec l'Association de l'aquaculture du Vietnam, VSA.

Cet accord se concentrera sur l'urbanisation, la gestion de la superficie marine, la transmission de nouvelles technologies ainsi que sur la promotion commerciale…


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le géoparc de Dak Nông, l’une des plus belles réserves naturelles du Vietnam Le géoparc de Dak Nông, situé dans la province du même nom sur les hauts plateaux du Centre, est l’une des plus belles Réserves naturelles du Vietnam que les autorités souhaitent voir inscrire sur la Liste mondiale des géoparcs de l’UNESCO.