06/02/2017 21:05
La cérémonie d’ouverture de la fête du printemps de Yên Tu 2017 a eu lieu le 6 février, soit le 10e jour du 1er mois lunaire de l'année du Coq, à la pagode Trinh dans la zone des vestiges de Yên Tu, ville de Uông Bi, province de Quang Ninh (Nord-Est).
>>Après le Têt, les circuits de pèlerinage ont du succès
>>Quang Ninh : Yên Tu, une destination touristique et spirituelle
>>Quang Ninh mise sur ses patrimoines culturels

Outre des rites cultuels, cette fête comprend des jeux folkloriques et la présentation de la gastronomie des ethnies minoritaires des localités entourant la montagne Bao Dai.

 La fête du printemps de Yên Tu 2017 commence depuis le 6 février dans la province de Quang Ninh (Nord-Est). 
Photo : Minh Duc/VNA/CVN
 
Avant son ouverture officielle, les pèlerins sont venus nombreux à Yên Tu. Jusqu’au 6e jour du Têt traditionnel, ce vestige a accueilli plus de 136.000 visiteurs, soit une croissance de 3% en glissement annuel. Plus de deux millions de visiteurs sont attendus au cours de la fête. 

Culminant à 1.068 m d'altitude, le mont  Yên Tu a des noms différents dont Tuong Son (montagne d'éléphant), Bach Vân (nuage blanc), Phu Vân Son (nuage flottant) et Linh Son (montagne sainte). 

Au XIIIe siècle, le Roi-Bouddha Trân Nhân Tông (1258-1308), troisième roi de la dynastie des Trân (1225-1400),  abdiqua à l'âge de 35 ans et passa le reste de sa vie à Yen Tu, pratiquant le bouddhisme. À la fin de la dynastie des Ly (1009-1225) et au début de celle des Trân, Yên Tu était un lieu de culte bouddhiste pour de nombreux moines comme Hiên Quang, Viên Chung, Dai Dang, Tiêu Dao et Huê Tuê. 

Quand Trân Nhân Tông y a pratiqué le bouddhisme,  a fondé la première école vietnamienne de bouddhisme appelée "Thiên Tông", le bouddhisme zen du Vietnam, transformant la région en capitale du bouddhisme vietnamien. 

En près de 1.000 ans, des centaines de pagodes et de sanctuaires ont été construits sur la montagne. Yên Tu abrite aussi une faune et une flore variées. En raison de sa valeur tant historique, culturelle que naturelle Yên Tu a été reconnu  site national spécial en septembre 2012. Il a également été choisi comme l'une des 10 destinations spirituelles les plus populaires au Vietnam par l'Organisation des Records du Vietnam. 

L'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a inclus Yên Tu dans sa liste des sites candidats au titre de patrimoine mondial.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
À la découverte de la vannerie des Nùng à Cao Bang

La salangane, poule aux œufs d’or de Côn Dao Côn Dao, en Mer Orientale, est un des fiefs des salanganes, ces sortes d’hirondelles marines qui produisent un nid de salive. Une denrée difficile à récolter qui se négocie à prix d’or en Asie.