24/10/2020 23:12
Selon le Service du tourisme de la province de Quang Ninh, d’ici la fin de l’année, cette province du Nord organisera une série d’événements et d’activités sur la culture, le sport, le tourisme et le commerce pour attendre l’objectif de trois millions de visiteurs au 4e trimestre.
>>Ngoc Vung, le somptueux joyau de la baie de Bai Tu Long
>>Quang Ninh a son "village des fresques"

Vue de la baie de Ha Long dans la province de Quang Ninh au Nord depuis une jonque de tourismePhoto: Océane Legall/CVN

Parmi lesquels, la semaine des produits aquatiques de Quang Ninh, la Foire OCOP, le Festival de la saison du riz mûr à Binh Liêu, le Festival de l’ao dai, le Festival national de cerf-volant de Ha Long 2020, le Festival de la culture et des sports des groupes minoritaires ethniques de Quang Ninh…

De janvier à septembre, plus de 5,8 millions de touristes ont été comptabilisés dans la province de Quang Ninh soit une diminution de 50% par rapport à la même période de l’an dernier.

Ces 15 premiers jours d’octobre, grâce aux programmes de promotion touristique, les arrivées des touristes dans cette localité ont commencé à rehausser avec 180.000 visiteurs.

En effet, la province de Quang Ninh a offert d’importantes réductions sur les frais d’entrée d’une série d’attractions touristiques populaires du 9 septembre jusqu’à la fin de l’année.

Les billets pour le musée de Quang Ninh et le site de Yên Tu sont réduits de moitié.

En outre, lors de la Journée des femmes vietnamiennes (20 octobre) et de la Journée traditionnelle des mineurs (12 novembre), de la Journée des enseignants vietnamiens (20 novembre) et de l’anniversaire de la fondation de l’Armée populaire du Vietnam (22 décembre), l’entrée pour la baie de Ha Long sera gratuite.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.