09/05/2020 07:45
La province de Quang Ninh est connue non seulement pour la baie de Ha Long, mais aussi en tant que lieu de pèlerinage, avec ses fêtes traditionnelles, ses pagodes et temples. Le plus connu est sans conteste le temple de Cua Ông.
>>Quang Ninh souhaite devenir un centre régional de services de haute qualité
>>Le temple de Cua Ông, patrimoine culturel national
>>Le temple de Cua Ông : vestige historique national spécial

Le temple de Cua Ông, à Quang Ninh (Nord).

Le temple de Cua Ông est situé dans le quartier éponyme de la ville de Câm Pha, à 50 km de la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord). Il demeure l’un des vestiges les plus célèbres de la dynastie des Trân (1225-1400).

Ce lieu a été reconnu en 2018 site historique national spécial par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme. Il est devenu une destination touristique spirituelle, non seulement pour les habitants locaux mais aussi pour les touristes domestiques comme internationaux.

Ce temple est dédié au général Trân Quôc Tang, 3e fils de Trân Hung Dao (1228-1300), qui repoussa avec succès à trois reprises les envahisseurs Yuan-Mongols au XIIIe siècle. Consacré aussi au culte de l’ensemble de la famille de Trân Hung Dao, il a su survivre à toutes les vicissitudes du temps. 

L’ouvrage comprend trois parties : le temple inférieur (Dên Ha), le temple du milieu (Dên Trung) et le temple supérieur (Dên Thuong) qui donnent tous sur la magnifique baie de Bai Tu Long. Ce lieu abrite 34 statues et statuettes finement sculptées qui représentent notamment Trân Hung Dao, son épouse (Thanh mâu, ou Sainte-Mère), deux princesses, ainsi que des personnages historiques célèbres tels que Trân Quôc Tang, Trân Anh Tông, Trân Khanh Du, Yêt Kiêu, Da Tuong et Pham Ngu Lao. Ce temple a été construit avec du palissandre précieux. Gravé de reliefs et motifs colorés, il possède également des sentences parallèles.

Une architecture originale

Cua Ông a non seulement une grande valeur historique, mais également une dimension artistique et culturelle. L’ensemble de la zone est disposé sur des collines peu élevées et sous des arbres séculaires créant une dimension calme, majestueuse et solennelle à tout l’édifice religieux. L’architecture est décorée à l’image des tu linh (quatre animaux sacrés) dont long (dragon), ly (licorne), quy (tortue) et phung (phénix). 

Fête du temple de Cua Ông.

Chaque année, de nombreux pèlerins s’y rendent pour solliciter bonheur et fortune, et rendre hommage au seigneur Trân Quôc Tang. La fête du temple se déroule toutes les années paires. Le culte au général est organisé aux 3e et 4e jours du 2e mois lunaire. Il donne lieu à de somptueuses cérémonies cultuelles. La fête dure jusqu’à la fin du 3e mois lunaire.

Le point d’orgue de la fête est la procession au cours de laquelle la statue du général Trân Quôc Tang est transportée de Cua Ông jusqu’à un autre temple dans la commune de Trac Chân.

C’est aussi l’occasion de profiter d’un spectacle de tambours et de danses, de concours de chant, d’une course de pirogues, de jeux populaires comme jeux d’échecs avec des pions humains ou encore tir à la corde et lutte au bâton, notamment. La fête, sorte de passerelle entre le passé et le présent, permet de valoriser l’esprit communautaire autant que l’amour de la Patrie et la fierté des Vietnamiens.

La fête du temple de Cua Ông et ses traditions ancestrales de lutte contre les envahisseurs étrangers se perpétuent auprès des jeunes générations. Elle est aussi l’occasion pour les touristes nationaux et étrangers de (re)découvrir  l’identité culturelle vietnamienne.
 
Texte et photos : Mai Huong - Nguyên Hoa/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Quang Tri souhaite relancer le tourisme après la distanciation sociale Le tourisme maritime et insulaire de la province de Quang Tri commence doucement à se remettre sur pied à la suite de la longue période de distanciation sociale causée par la pandémie de COVID-19. Plusieurs sites touristiques rouvrent leurs portes afin d’accueillir les visiteurs.