04/01/2018 13:12
Le premier marché du ginseng de Ngoc Linh de l’année 2018 a attiré plus 1.100 visiteurs et la valeur de produits vendus à cette occasion ​est estimée à plus de 3,2 milliards de dôngs.
>>Long An s’oriente vers le développement d’une agriculture durable
>>Vietnam et Japon signent un contrat dans l’élevage du bœuf wagyu

Des visiteurs étrangers au marché du ginseng de Ngoc Linh.
Photo : tienphong/CVN

Ce marché est organisé du 1er au 3e  jour de chaque mois dans le district de Nam Tra My, province de Quang Nam (Centre). La première édition en 2018 a réuni six stands qui ont vendu ce ginseng et plus de 20 autres​ variétés, ainsi q​ue des produits agricoles, sylvicoles, artisana​ux et des plantes médicinales.

Après quatre éditions organisées depuis octobre 2017, ce marché a attiré près 11.000 visiteurs. La valeur des produits vendus s’est élevée à environ 14 milliards de dôngs, dont près de 10 milliards apportés par le ginseng.

Le ginseng de Ngoc Linh (Panax vietnamensis) a été découvert à la fin des années 1960 sur la montagne éponyme, qui est située à cheval sur les provinces de Quang Nam et Kon Tum, sur les Hauts plateaux du Centre.

Cette plante contient 52 saponines (la saponine est le principal composant du ginseng), 17 acides aminés, 20 oligo-éléments et 0,1% d'attar. Le ginseng de Ngoc Linh est l'un des plus précieux ginsengs du monde. Il a été reconnu en tant que produit national par décision 787/QD-TTg du Premier ministre.

Grâce à ses effets anti-inflammatoires, antioxydants et anticancéreux, outre bien d’autres vertus médicales reconnues, cette variété est très recherchée dans la nature, à un point tel qu’elle est en voie de disparition et figure dans le Livre Rouge des espèces menacées au niveau national.

Quang Nam a planifié plus de 15.000 hectares de culture du ginseng, ce ​qui implique plus de 1.000 familles de 7 communes du district de Nam Tra My.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.