03/04/2021 22:27
La 39e foire du ginseng de Ngoc Linh (panax vietnamensis) organisée du 1er au 3 avril dans le district de Nam Trà My, province de Quang Nam (Centre), s’est taillé un beau succès avec près d’un millier de visiteurs.
>>Le ginseng de Ngoc Linh, un trésor national
>>La 32e foire du ginseng de Ngoc Linh attire la foule


Des visiteurs à la 39e foire du ginseng de Ngoc Linh.
Photo : VNA/CVN


Les organisateurs de la foire du ginseng de Ngoc Linh ont fait savoir que cet événement de trois jours avait réalisé un chiffre d’affaires d’environ 2,1 milliards de dôngs, dont près de 2 milliards de dôngs provenant de la vente de 25 kg du ginseng de Ngoc Linh.

Outre le ginseng, la foire a également exposé des produits agricoles, sylvicoles, artisanaux de Quang Nam, des produits présentés par dix communes du district de Nam Tra My dans le cadre du programme "À chaque commune son produit", ainsi que des spécialités culinaires locales et des jeux folkloriques.

Le ginseng de Ngoc Linh a été découvert en 1973 sur les flancs de la montagne éponyme à quelques 2.598 m d’altitude, tout près de la frontière entre les provinces de Quang Nam et Kon Tum dans les hauts plateaux du Centre.

Considérée comme un trésor national, cette plante médicinale est la 20e espèce de ginseng répertoriée dans le monde et de l’une des quatre plus rares. Ses effets anti-inflammatoires, antioxydants et anticancéreux sont reconnus.

Le ginseng de Ngoc Linh sauvage figure dans le Livre Rouge du Vietnam. Aujourd’hui, il est aussi cultivé par l’homme, là où il poussait à l’origine à l’état sauvage. Le cultiver demande de la patience. Il faut compter entre cinq et sept ans pour que la plante arrive à maturité.

Le Comité populaire du district de Nam Trà My propose aux autorités de Quang Nam de construire un jardin de 240 ha pour la préservation et le développement des plantes médicinales. 


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.