19/02/2018 18:49
Située à 3 km de l’ancienne ville de Hôi An, classée patrimoine culturel mondial, dans la province de Quang Nam (Centre), et près de la Réserve mondiale de biosphère de Cù Lao Chàm, la forêt de palmiers Nypa de Câm Thanh s’étend à perte de vue. Ressemblant en miniature à la région ouest du Sud, elle est devenue un site touristique très attrayant.
>>Hôi An, l’une des destinations touristiques de coût raisonnable du monde
>>À la découverte des maisons en palmier d’eau de Câm Thanh

Dans le royaume des palmiers Nypa à Câm Thanh.

La découverte du site se fait à bord d’un kouffa (sorte de barque ronde en bambou). Le touriste se promène à l’ombre des palmiers, dans une ambiance calme et rafraîchissante. Il peut aussi participer à des jeux populaires. Des expériences qui font de cette forêt palmiers Nypa un site à part, unique en son genre.

Selon les locaux, cette forêt existe depuis plus de 200 ans. Le palmier Nypa a été importé par la population de l’est du Nam Bô (Sud-Est). Il s’est bien adapté aux conditions pédo-écologiques locales et pousse abondement. À l’origine, la forêt n’occupait qu’une faible superficie de l’ordre de 7 ha, d’où son nom Bay Mâu (sept hectares). Actuellement, elle s'étend sur plus de 100 ha.

Avec 150.000 dôngs, le touriste peut louer un kouffa pour deux personnes, guide-rameur compris, afin de découvrir la forêt de palmiers Nypa. Durant deux heures, il se promène sur de petits  canaux ombragés. Le guide-rameur interprète des chansons typiques de la région.

Touristes à la découverte du site à bord des barques rondes en bambou.

Sur les rives, le touriste peut regarder des pêcheurs utiliser des techniques traditionnelles. Il peut aussi attraper lui-même des crabes et même participer à une course de kouffa. Parfois les rameurs font tourner leur kouffa comme une toupie, ce qui causera chez le touriste à la fois de l’inquiétude et une excitation. Ces cris et ses rires résonneront dans toute la zone.

Le hameau de Van Lang compte plus de 300 kouffas. Il accueille essentiellement des touristes sud-coréens, chinois et européens. La haute saison touristique est l’été, avec parfois un millier de visiteurs. Lorsque la balade est terminée,  le touriste goûte un jus de lait de coco frais et succulent, se détend à l’ombre des palmiers. Une expérience inoubliable et revivifiante.

Texte et photos : Tât Son/VNI/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Le festival d'automne de Bat Xat 2018 débute à Lào Cai Le deuxième festival d’automne de Bat Xat s’est ouvert dimanche 19 août dans la commune de Muong Hum, district de Bat Xat, province septentrionale de Lào Cai.