25/07/2020 19:30
Les Tày et les Nùng partagent de nombreuses pratiques culturelles, dont celle du then, un art musical créé en l’honneur des divinités.
>>Le then, patrimoine culturel original des Tày
>>Promouvoir le then dans la vie contemporaine
>>Le then, passerelle entre le Ciel et la Terre

L’Artiste émérite Dinh Van Thuc initie la jeune génération aux chansons traditionnelles des Tày et Nùng.
Photo : VOV/CVN

À Vu Minh, une commune de la province septentrionale de Cao Bang, les trois cinquièmes de la population appartiennent à l’une de deux ethnies de Tày et Nùng. Les habitants sont fiers de leur club de then, Minh Thanh, qui fait connaître leur patrimoine culturel bien au-delà des frontières provinciales.

Il y a de cela une dizaine d’années, l’Artiste émérite Dinh Van Thuc a eu l’idée de réunir des amis pour répéter des chansons traditionnelles Tày et Nùng.

"Au début, c’était pour nous faire plaisir à nous-mêmes", raconte-t-il. "Mais nos représentations ont rencontré un tel succès auprès des villageois qu’ils ont fini par nous confier leurs enfants, de la maternelle au lycée. Quand on est sur un tel élan, on ne peut qu’avancer", ajoute-t-il. 

En 2009, le club Minh Thanh est né avec seulement six membres. Aujourd’hui, ils sont plusieurs centaines. Les villageois sont évidemment ravis.

"La jeune génération a pris la relève et nous sommes maintenant assurés que nos chants traditionnels continueront de résonner", se félicite Mac Thi Phiên, l’une d’entre eux. "J’espère que le club multipliera ses concerts".

Le club Minh Thanh est désormais un acteur indispensable des festivals locaux et nationaux. Mais Dinh Van Thuc ne se contente pas de ce succès. Il propose en plus des cours de chant et de musique gratuits à tous ceux qui souhaitent apprendre. 360 personnes ont répondu présentes, dont la plus jeune n’a que six ans. Les autorités locales comptent beaucoup sur cette nouvelle génération.

"Dinh Van Thuc est un artiste passionné et dévoué. Son club va jouer un rôle essentiel dans la promotion du then lorsque l’UNESCO l’aura classé au patrimoine culturel mondial. Nous espérons qu’il fera des émules dans toute la province", indique Nguyên Hông Vân, directrice adjointe du Service de la culture, des sports et du tourisme de Cao Bang.

Si la pratique du then n’était au début qu’un plaisir, sa transmission est devenue, pour Dinh Van Thuc et les membres de son club, une véritable raison d’être. 

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Promouvoir les points forts du tourisme à Hanoï La capitale continue de créer des produits touristiques attractifs, tout en améliorant la qualité de ses services afin d’anticiper ''la période dorée'' pour attirer les touristes, surtout à la fin de l'année.