07/07/2018 11:35
Des événements historiques majeurs ont inspiré plusieurs films d’animation vietnamiens, dont la diffusion sur Internet est prévue le mois prochain. Une manière originale d’intéresser la jeunesse à son histoire.
>>Un dessin animé culturel et patriotique
>>L’éclosion du cinéma d’animation vietnamien

Une scène de “Giây” (Papier), premier épisode de Tu chiên thành Da Bang+, un nouveau projet de film d’animation historique. Photo: FB/CVN

Loa thành ruc lua ("La citadelle enflammée"), un film d’animation, raconte l’histoire de la citadelle de Cô Loa (en banlieue de Hanoï), capitale du Royaume d’Âu Lac (257 à 197 avant J.-C.) sous le règne d’An Duong Vuong. La bande-annonce, de cinq minutes, comptabilise plus de 4.500 vues sur YouTube.

Il s’agit du premier d’une série de films d’animation appartenant au projet Hat thóc và nhung chuyên du hành xuyên thoi gian ("Paddy et voyages à travers le temps"), réalisé par le studio Hac Thân. Tous ces films seront mis en ligne sur YouTube et Facebook.

La citadelle enflammée comprendra cinq épisodes, avec des éléments à la fois historiques et fantastiques. "Ce film est destiné aux enfants de 8 à 15 ans. Nous avons travaillé dur pour rendre notre production complètement différente de celle des autres dessins animés vietnamiens qui, disons-le, sont plutôt de la vieille école, assez ennuyeux et terriblement moralisateurs, a confié Lê Tham, scénariste du studio Hac Thân. Les productions high-tech attirent davantage les jeunes".

Lê Tham et son équipe ont consacré plus de deux ans à la réalisation de ces courts-métrages. "Nous espérons que le premier épisode de +Loa thành ruc lua+ sortira en juillet prochain", a-t-elle ajouté.

Coup de jeune

Un autre projet de films d’animation est Viêt su kiêu hùng ("Histoire vietnamienne vaillante"), inspiré d’événements sous les dynasties des Trân (1278-1293) et des Hô (1400-1407), du studio Duôc Môi.

Son premier film d’animation, Tu chiên thành Da Bang ("Combat mortel à la citadelle de Da Bang"), est divisé en trois épisodes. Le premier, Giây ("Papier"), sorti en janvier, a fait sensation auprès de la jeunesse vietnamienne et compte à ce jour plus de 160.000 vues sur YouTube.

"J'ai vraiment été surpris par cette œuvre, a commenté Nguyên Phung sur la page Facebook de la production Tu chiên Thành Da Bang. Je me suis rendu compte que j'avais très peu de connaissances sur le court règne de l’empereur Hô Quy Ly (1336-1407). Apprendre l’histoire ne m’a jamais paru aussi divertissant!"

-----------------------
Giây a attiré plus de 160.000 vues sur YouTube
-----------------------------------------------------------------

L'épisode "Papier", d'une durée de 17 minutes, a nécessité plus de 80 jours de travail. "Notre objectif principal est de faire en sorte que le projet fonctionne comme une espèce de phare, suscitant l’amour de l’histoire chez les jeunes, afin qu’ils s’intéressent davantage à l’héritage culturel du pays", a partagé Trân Minh Tuân, initiateur du projet.

Le deuxième épisode, Huyêt mach Trân gia ("Histoire de la dynastie des Trân"), sortira ce mois-ci. Sa bande-annonce a enregistré plus de 10.000 vues sur YouTube. "Nous avons étudié de nombreux documents et livres sur cette dynastie", a informé Trân Minh Tuân, chef de l'équipe de tournage.

Records sur YouTube

Con rông cháu tiên ("Descendants du Dragon et de la Fée"), une production du studio Tre, en coopération avec Redcat Motion, comptabilise quant à elle plus de 9,1 millions de vues sur YouTube.

Ce film d’anima-tion de 20 minutes relate la légende de la naissance des Vietnamiens, selon laquelle Lac Long Quân, fils du Dragon, anéantit des monstres marins et créa un vaste royaume. Il épousa Âu Co, Fée de la montagne, qui lui donna cent œufs, lesquels donnèrent cent garçons... Cinquante d’entre eux suivirent le père vers la mer et le reste se dirigea vers la montagne avec la mère. Le fils aîné fut proclamé roi Hùng, fondateur de la première dynastie royale vietnamienne.

Une scène de “Con rông cháu Tiên”. Photo: Hai Duy/CVN

"Grâce à ce film d’animation, les jeunes seront sensibilisés aux valeurs de bravoure, d’honneur et de responsabilité. Ils approfondiront aussi leurs connaissances sur cette légende", peut-on lire dans les commentaires sur YouTube.

Pour sa part, Dai chiên Bach Dang ("La bataille victorieuse de Bach Dang"), une production d’étudiants de l’Université Hông Bàng de Hô Chi Minh-Ville, a connu un grand succès dès sa sortie en 2012. Elle a enregistré 70.000 vues sur YouTube trois mois seulement après sa sortie. Ce film de six minutes traite de la gigantesque bataille navale en 938 sur la rivière Bach Dang, commandée par Ngô Quyên (899-944), premier roi des Ngô, qui opposa son armée aux envahisseurs Yuan, mettant fin à 1.000 ans de domination chinoise.

"Nous avons reçu un soutien financier de plusieurs sponsors nationaux qui souhaitaient soutenir les films d’animation vietnamiens", a informé Phan Gia An, directeur du Studio Tre. "Le cinéma d’animation est un marché prometteur. Les jeunes cinéastes et les studios devraient plus s’y impliquer", a-t-il ajouté.

"Je pense que les films d’animation diffusés sur les réseaux sociaux aideront le jeune public à renouer avec son histoire, mais aussi avec les productions cinématographiques viet-namiennes d’une manière générale", a-t-il conclu.        
        
Thúy Hà/CVN




 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Chine: promouvoir le tourisme vietnamien à Taïwan Selon l'Administration nationale du tourisme du Vietnam, un programme de promotion du tourisme du Vietnam dans les villes de Kaohsiung et de Taipei de Taïwan (Chine) aura lieu du 24 au 27 juillet.