05/09/2019 09:00
Les cours extrascolaires aux champs ou en forêt, mis en place dans des écoles de Dà Nang, permettent aux élèves de se découvrir de nouvelles compétences. En découvrant leurs potentiels, ils gagnent confiance en eux.

Des élèves de l’école primaire Núi Thành plantent des légumes sur le champ de Hoà Phong à Dà Nang (Centre).

Tous les deux mois, l’école primaire-collège Duc Tri, ville de Dà Nang (Centre), organise une activité extra-scolaire dans une ferme de la banlieue. En se basant sur leur niveau scolaire, les groupes d’élèves se voient attribuer un certain nombre de tâches telles que: étudier les conditions pédoclimatiques afin de déterminer les plantes appropriées, classifier les racines, structures et disposition des feuilles, créer des planches ou encore semer des graines.

Loin de leur salle de classe, les élèves sont à l’aise assis par terre à observer tout autour d’eux, en échangeant sur ce qu’ils ont vu et écouté. De nombreux élèves sont très étonnés d’assister, pour la première fois, à l’éclosion de poussins. Lê Thi Nga, directrice de l’école Duc Tri informe que les élèves doivent observer, glaner des informations au service de leur groupe.

Des cours aux champs…

Les cours en plein air organisés au village de légumes bio VietGAP de Hoà Phong, district de Hoà Vang, ont apporté aux élèves de l’école primaire Nui Thành des expériences inoubliables. Pour la première fois, ils ont eu l’occasion de voir comment les agriculteurs préparent le sol avant la plantation. Ils ont pu comprendre le processus de culture de légumes bio et le rôle de certains animaux utiles à l’agriculture comme les vers de terre… Grâce à ces activités, les leçons à l’école deviennent animées et attirantes.

"Après des heures dans les potagers, nous avons remarqué qu’à l’heure du déjeuner, certains élèves, qui auparavant n’aimaient pas manger des légumes, en consomment maintenant", partage Huynh Thi Thu Nguyêt, directrice de l’école primaire Nui Thành.

"Autrefois, les parterres de fleurs autour de l’école étaient souvent pillés par les élèves. À l’occasion du Têt traditionnel 2018, l’école a déclenché une fête de plantation dans l’établissement", raconte Mme Thu Nguyêt. "Planter et prendre soin des plantes par eux-mêmes leur ont permis de prendre conscience de la nécessité de protéger les espaces verts", remarque-t-elle.

… aux écoles amies de l’environnement

Décoration des articles recyclés à l’école maternelle Binh Minh à Dà Nang. 

De nombreuses écoles ont profité de leurs terres vacantes pour créer des  jardinets où les élèves cultivent  des légumes. À l’école maternelle Da Lan Huong, arrondissement de Hai Châu, les enseignantes ont même élaboré un petit potager  hydroponique au service des activités extra-scolaires.
  
Dans les salles de classe et aires de jeux de l’école maternelle Binh Minh, on peut voir des objets endommagés tels que auto-cuiseurs, bouilloires, pneus de voiture et même bottes déchirées  recyclés pour  en faire des fournitures scolaires, ou encore des pots de fleurs joliment décorés.

Grâce à l’habilité des enseignants, des boîtes de peinture vides deviennent des tables et chaises placées dans le coin de la classe de lecture ou au pied des escaliers. De vieux pneus peints de nombreuses couleurs, avec de jolis sourires ou des motifs amusants, sont  utilisés lors des activités des élèves.

L’école Binh Minh a lancé un mouvement "Demande d’articles ménagers  endommagés". Une fois rassemblés, ces articles sont nettoyés par les enseignants, puis distribués en classe où les élèves leur trouvent une seconde vie.

"Il s’agit d’une activité extra-scolaire avec la participation des élèves et de leurs parents", explique Huynh Thi Bich Vân, directrice adjointe de l’école. L’initiative de Binh Minh a attiré l’attention non seulement des parents et d’autres écoles, mais également de visiteurs japonais.

Lors d’un passage à Dà Nang en 2017, les dirigeants du collège des sciences de Yokohama (Japon) ont visité l’école. Ils ont hautement apprécié l’efficacité de son modèle de recyclage, qui revêt une signification importante dans la sensibilisation des enfants à la protection de l’environnement.

Puis, en septembre 2018, les dix meilleurs élèves de l’école de Yokohama se sont rendus à l’école maternelle afin de partager des expériences dans la mise en œuvre du modèle de fabrication d’objets respectueux de l’environnement à partir d’objets recyclés.
 
Texte et photos: Huong Linh - GDTD/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le 2e Sommet du tourisme du Vietnam 2019 à Hanoï Le 2e Sommet du tourisme du Vietnam 2019 a eu lieu lundi matin 9 décembre à Hanoï avec quatre sessions de débat pour discuter des goulots d'étranglement du tourisme au Vietnam.