24/02/2019 22:54
Les autorités de la province de Bac Ninh (Nord) ont organisé samedi soir 23 février une cérémonie pour célébrer les dix ans de l’inscription du quan ho (chants alternés) dans la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l’UNESCO.
>>La fête de Lim honore les chants populaires quan ho
>>Festival du quan ho attendu à Bac Ninh

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam (1er, droite) remet le satisfecit du PM aux autorités et à la population de la province de Bac Ninh.
Photo: Diêp Truong/VNA/CVN

Prenant la parole lors de la cérémonie de célébration des dix ans de l’inscription du quan ho (chants alternés) dans la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l’UNESCO, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a salué les acquis de Bac Ninh, notamment dans le domaine culturel, depuis dix ans. La province a bien mis en œuvre les engagements du Vietnam envers l’UNESCO dans la préservation du quan ho. Le travail de préservation et de promotion des valeurs du quan ho par la province de Bac Ninh est un modèle qui devrait être multiplié dans l’ensemble du pays, a souligné le vice-Premier ministre.

''Pour que le quan ho soit préservé et puisse rayonner, l’une des solutions principales est de lui créer un espace où la population joue le rôle central et où les us et coutumes sont préservés. La préservation de ces chants incombe non seulement aux habitants de la province de Bac Ninh, mais aussi à tous les Vietnamiens dans l’ensemble du pays et à l’étranger'', a-t-il dit.

À cette occasion, le vice-chef du gouvernement Vu Duc Dam a remis le satisfecit du Premier ministre (PM) aux autorités et à la population de la province de Bac Ninh pour leurs efforts dans la préservation et le développement du quan ho.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.