26/12/2017 18:44
D'après le ministère sud-coréen de l'Unification, la République populaire démocratique de Corée (RPDC) pourrait explorer le dialogue avec les États-Unis et contribuer à l'amélioration des relations intercoréennes en 2018.
>>Le Conseil de sécurité adopte une résolution pour resserrer les sanctions contre la RPDC
>>RDPC : le Conseil de sécurité se prononce sur de nouvelles sanctions
>>La RPD de Corée célèbre en grande pompe son dernier tir de missile

Photo fournie le 24 décembre 2017 par l'agence nord-coréenne Kcna du leader nord-coréen Kim Jong-Un lors de la 5e conférence des Travailleurs du Parti.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le ministère a estimé mardi 26 décembre dans un rapport sur la situation et les prévisions relatives à la RPDC que Pyongyang pourrait chercher une porte de sortie tout en poursuivant le développement de ses capacités nucléaires et balistiques l'année prochaine.

Tout en gardant un œil sur l'évolution de la situation, la RPDC cherchera probablement à améliorer les relations intercoréennes l'année prochaine, a estimé le ministère, notant qu'il faudrait accorder de l'attention au discours que pourrait prononcer le dirigeant suprême de la RPDC, Kim Jong Un, à l'occasion du Nouvel An, pour voir s'il aborderait la politique de son pays à l'égard de la Corée du Sud.

La RPDC a mené son sixième et plus puissant test nucléaire en septembre dernier. En novembre, elle a procédé au tir d'essai d'un missile balistique intercontinental (ICBM) qui, selon Pyongyang, serait capable de frapper la partie continentale des États-Unis. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.