28/04/2020 17:18
L'économie collective, dont les coopératives est une composante importante, devient une base solide de l'économie nationale. Le développement de l’économie collective est la position cohérente du Parti et de l'État, a estimé le chef de l’Office générale des statistiques Nguyên Bich Lâm.
>>Le Livre Blanc des coopératives vietnamiennes sera publié en avril

Nguyên Bich Lâm prend sa parole dans la conférence de presse pour rendre public le Livre Blanc des coopératives du Vietnam 2020, le 28 avril à Hanoï.
Photo : Danh Lam/VNA/CVN

Déterminant le rôle et l’importance des coopératives, le Parti et le gouvernement ont pris de nombreuses politiques, créé une force pour leur développement, résultats initiaux positifs étant obtenus. Cependant, dans le contexte d'une intégration de plus en plus profonde du Vietnam à l’économie mondiale, il est nécessaire que l'économie coopérative ait une forte innovation pour s'adapter à la situation actuelle et se développer.

Après plus de 15 ans de mise en œuvre de la Résolution N°13-NQ/TW sur la poursuite de la rénovation, du développement et de l'amélioration de l'efficacité de l’économie collective et sept ans de mise en œuvre de la Loi des coopératives 2012, le nombre des coopératives a annuellement augmenté. Les coopératives se sont développées de façon assez homogène dans toutes les régions. La qualité s’est nettement améliorée.

Selon l'Office général des statistiques, le nombre de coopératives nouvellement créées en 2018 était de 2.569 unités, soit une hausse de 9,5 % par rapport à 2017. À la fin de 2018, le pays comptait 22 861 coopératives, soit une augmentation de 8,8 % sur un an.

En 2018, la recette totale nette des coopératives opérationnelles a atteint 88.586 milliards de dôngs, en hausse de 9,6 % en variation annuelle. Le revenu mensuel moyen d’un travailleur dans une coopérative a atteint 3,84 millions de dôngs en 2018, soit une augmentation de 3,2 % par rapport à 2017.

Trois groupes de solutions

Sur la base de la situation actuelle du développement des coopératives, Nguyên Bich Lâm a proposé trois groupes de solutions : mécanismes et politiques ; fonds, travail, marché ; et rénovation du mécanisme de fonctionnement.

Concrètement, il faut continuer d'améliorer le cadre juridique et les politiques visant à soutenir le développement de l'économie collective et de l'économie coopérative ; de simplifier les procédures administratives; de créer des entreprises dans le secteur des coopératives ; de compléter les documents juridiques pertinents (foncier, impôt, crédit ...), de créer des couloirs juridiques favorables pour que tous les secteurs économiques puissent facilement établir, participer, développer et se retirer des coopératives, conformément aux tendances de développement.

Selon Pham Dinh Thuy, chef du Département des statistiques industrielles de l’Office général des statistiques, il faut aussi renouveler les activités des organisations économiques collectives, de l'économie coopérative, parallèlement à la promotion du rôle de maître, au renforcement des intérêts des membres, à l’élargissement des coopératives modèles, au renforcement de la coopération internationale et du partage d’expériences pour développer l’économie coopérative.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Vietnam Airlines participe à l’accélération du tourisme au Nord-Est Jeudi 4 juin, Vietnam Airlines a coopéré avec l’Association vietnamienne du tourisme (VITA) pour lancer un programme de stimulation de la demande touristique pour le Nord-Est du pays.