02/02/2021 17:56
Le gouvernement a publié l'arrêté N°07/2021/ND-CP sur les normes de pauvreté multidimensionnelle pour la période 2021-2025.

>>Le vice-PM Vu Duc Dam exhorte à établir des normes de pauvreté multidimensionnelles pour 2021-2025
>>Le Premier ministre exhorte à intensifier la lutte contre la pauvreté
 

Une personne est considérée comme pauvre si son revenu mensuel est de 1.500.000 dôngs (environ 65 USD).
Photo : VNA/CVN


Avec l'arrêté N°07/2021/ND-CP sur les normes de pauvreté multidimensionnelle pour la période 2021-2025, le gouvernement prolonge la mise en œuvre de la décision N°59/2015/QD-TTg publiée le 19 novembre 2015 sur le seuil de pauvreté multidimensionnelle pour la période 2016-2020.

Pour la période 2021-2025, une personne est considérée comme pauvre si son revenu mensuel est de 1.500.000 dôngs (65 USD) et 2.000.000 dôngs pour les zones rurales et urbaines, respectivement, et si la personne est privée d'accès à six services sociaux de base à savoir l'emploi, les soins de santé, l'éducation, le logement, l'eau potable et l'assainissement et l'information.

L'arrêté précise 12 indicateurs mesurant le niveau de privation d'accès aux services sociaux de base : accès à l'emploi, nombre de personnes à charge, nutrition, assurance maladie, niveau d'éducation des adultes, fréquentation scolaire des enfants, qualité du logement, superficie moyenne d'habitation par habitant, sources d'eau résidentielles, latrines et toilettes hygiéniques, services de télécommunications, et moyens pour servir l'accès à l'information.

Le nouvel arrêté entrera en vigueur le 15 mars 2021.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre