15/10/2019 01:38
À l’heure actuelle, les projets d’infrastructure des plates-formes du Groupe gazo-pétrolier du Vietnam (PVN) et les unités affiliées se destinent à la Compagnie par actions des services mécaniques de la marine marchande (PTSC M&C). Un positionnement qu’il affirme depuis plus d’une décennie.

>>Le projet Biên Dông 01 démontre l'intelligence des ingénieurs vietnamiens
>>Pétrole : le chiffre d’affaires atteint 560.600 milliards de dôngs en neuf mois
>>PV Drilling fournit une plate-forme de forage à une entreprise du Brunei
 

La plate-forme technologique centrale Hai Thach. Photo : PVN/CVN


De plus en plus d’entrepreneurs vietnamiens confirment leur position dans l’arène internationale. Plusieurs enveloppes d’adjudication d’une valeur d’une dizaine de millions d’USD sont destinées à une équipe d’ingénieurs qualifiés de la mécanique de la marine vietnamienne. La Compagnie par actions des services mécaniques de la marine marchande (PTSC M&C) a affirmé sa position, lui permettant d’être l’un des leaders dans la construction des plates-formes pétrolières.

Grâce à son premier projet de construction de deux blocs d'habitations flottantes offshores d'un poids de 1.140 tonnes, la PTSC M&C continue de s'engager dans la construction de nouveaux ouvrages plus ambitieux et plus exigeants sur le plan technique.

Un contrat EPCI ("ingénierie, achat, construction et installation") à 44 millions d'USD a été signé le 29 juin 2011 à Hano
ï pour la construction de la partie supérieure de la plate-forme Dâu Giêng H4 installée au-dessus du gisement pétrolier Tê Giác Trang (Rhinocéros blanc). Les signataires étaient le maître d'ouvrage de la coentreprise Hoàng Long du Groupe national gazo-pétrolier du Vietnam et la Société par actions de structure métallique et d'assemblage d'équipement pétrolier (PVC-MS), filiale de la Société générale par actions de montage pétrolier du Vietnam. Le gisement Tê Giác Trang se situe à environ 100 km au sud-est de la ville de Vung Tàu, province de Bà Ria-Vung Tàu, sur le plateau continental Sud du Vietnam. Il fait partie du contrat pétrolier du lot 16-1 dirigé par la coentreprise Hoàng Long.

Des ouvrages ambitieux

Actuellement, sur son chantier au port des services pétroliers de VungTàu (province de Bà Ria-Vung Tàu), la PTSC M&C avec la coentreprise Vietsovpetro, prend en charge la construction des deux plates-formes flottantes Su Tu Trang et Biên Dông 1. Ces projets mobilisent 3.000 ouvriers et ingénieurs expérimentés.

 

La Compagnie par actions des services mécaniques de la marine marchande affirme sa place dans le secteur mécanique de la marine.
Photo : PVN/CVN


Cette plate-forme représentant un volume de 2.300 tonnes, se compose d'une structure porteuse (partie servant à maintenir la partie utile au-dessus de l'eau) de 1.200 tonnes et des "topsides" (partie utile en surface, constituée de modules préfabriqués) de 1.100 tonnes. Cela sans oublier, les 1.200 tonnes de colonnes en béton et des pipelines d'une longueur de 20 km.

La PTSC M&C est fière d'avoir un contingent de 2.000 soudeurs qualifiés. Nombre d'entre eux se sont vus remettre le certificat professionnel international. Les compétences des soudeurs sont très appréciées par ses entreprises partenaires. Maintenant, la PTSC M&C est capable d'assumer les projets "clé en main" (conception, construction, transport, installations). La construction de la plate-forme du projet pétrolier Biên Dông 1 est le plus grand ouvrage construit selon la forme +clé en main+. Il a été confié par le Groupe gazo-pétrolier du Vietnam (PVN) et à la coentreprise Vietsovpetro.

Cette construction marine flottante se compose de 12.000 tonnes d'équipements pour les "topsides" et de 16.000 tonnes d'équipements pour la structure porteuse. Biên Dông 1 se servira de l'exploitation des champs gazo-pétroliers dans les deux gisements Hai Thach et Môc Tinh, à une profondeur d'eau allant de 115 à 140 mètres.

Le projet Biên Dông 1 constitue également un succès important pour le secteur pétrolier et celui de la mécanique. Il est considéré comme l’un des projets les plus compliqués du secteur. Il comprend un topside pesant 12.000 tonnes et un derrick de 17.000 tonnes, sans compter des ouvrages auxiliaires tels que les viaducs et câbles sous-marins.

Biên Dông 01 a été construit en 30 mois. Il s’agit d’un record que peu de maîtres d’ouvrage peuvent réaliser. Une prouesse qui démontre le professionnel et la technicité des ingénieurs et ouvriers vietnamiens, contribuant à l’alimentation en énergie ainsi qu’à l’affirmation et à la protection de la souveraineté nationale.

De succès en succès

De 2014 à 2017, la PTSC M&C a successivement remporté l’appel d’offres et réalisé beaucoup de projets comme le Ghana OCTP Offshore FPSO, le Greater Enfield ou encore le Daman de l’investisseur indien ONGC.

En 2018, la PTSC M&C continue à affirmer sa position de premier rang dans le secteur mécanique de la marine du Vietnam. Elle a remporté un contrat EPCI d’une valeur de 330 millions d’USD. C’est le projet de développement minierGallaf (Al Shaheen) de l’investisseur irakienne North Oil Company.


Thu Huong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous touristiques à Hôi An : les cafés-restaurants

Dà Nang : un Dà Nang est indéniablement l’une des destinations les plus mentionnées du Vietnam par les médias internationaux depuis trois ans. Une renommée qui fait d’elle le principal moteur de l'économie de cette ville du Centre.