16/02/2019 15:20
"Nous sommes contents de l'évolution" de la blessure, assure la star du PSG, Neymar, dans une vidéo diffusée sur Youtube, où son kiné explique viser un retour pour les quarts de finale de Ligue des champions (aller les 9 et 10 avril) "si tout se passe bien".
>>Ligue des champions: PSG s'ouvre en grand la voie des quarts
>>Ligue 1: Paris se balade sans Neymar, Lyon confirme
>>Coupe de France: le PSG au petit trot

L'attaquant brésilien du Paris-SG, Neymar, lors du 16e de finale de la Coupe de France face à Strasbourg, au Parc des Princes, le 23 janvier.
Photo: AFP/VNA/CVN

Au total, "il faut huit à dix semaines" pour se remettre, rappelle Neymar, blessé au pied droit le 23 janvier. "Et nous avons travaillé pour accélérer le processus". Avant cette blessure, le Brésilien de 27 ans raconte qu'il avait promis au gardien Gianluigi Buffon qu'il "ferait tout pour l'aider à remporter cette année la Ligue des champions", un des rares titres qui manque au palmarès du légendaire portier italien.

"Quand je me suis blessé, il (Buffon) m'a envoyé un message pour me dire: +Allez, reviens le plus vite possible, parce que tu m'as promis !+ de gagner la C1", sourit Neymar, dans cette vidéo diffusée par la chaîne Youtube "Fui Clear". Neymar "a déjà commencé à faire du travail en piscine et du vélo d'appartement. Il ne s'est pas arrêté un seul jour depuis sa blessure. Il travaille environ 1h00 à 1h30 par jour", selon un membre de son équipe.

Sans son joueur phare ni l'attaquant Edinson Cavani, le PSG s'est imposé 2-0 en 8e de finale aller à Manchester United, prenant une grosse option pour les quarts, avant le match retour contre les Anglais le 6 mars. Les quarts de finale aller de Ligue des champions sont prévus les 9 et 10 avril.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.