22/07/2020 16:10
Dernier test réussi pour les adieux de Thiago Silva au Parc : le PSG, qui a dominé mardi 21 juillet le Celtic Glasgow (4-0), a remporté son 3e match de préparation sur un score large avant la finale de Coupe de France contre Saint-Étienne, vendredi 24 juillet au Stade de France.
>>Amical : 7-0, le PSG cartonne sans impressionner
>>Le PSG s'offre un format inédit en 120 minutes contre Waasland-Beveren

L'attaquant du PSG, Kylian Mbappé contre le Celtic Glasgow en amical, le 21 juillet au Parc des Princes.
Photo : AFP/VNA/CVN
Le capitaine Thiago Silva, qui a prolongé son contrat de deux mois pour disputer avec Paris les finales des coupes nationales et la fin de la Ligue des champions, a été impérial pour son dernier match devant les supporters du Parc des Princes.

Le défenseur brésilien, au club depuis 2012 mais en fin de contrat à l'issue de la saison, a dû faire ses adieux devant 5.000 spectateurs, alors que la rencontre contre Sochaux, dernier match de préparation avant le quart de final de C1 contre l'Atalanta Bergame, se jouera à huis clos le 5 août.

"Je me rappelle bien la dernière fois que j'ai joué au Maracana avec Fluminense, c'était pareil, c'est difficile le dernier jour", a-t-il confié au micro de beIN Sports, après être allé saluer le kop parisien, qui a déployé une banderole et chanté en son honneur durant la rencontre, en fin de match.

"Mais c'est pas fini encore", a-t-il prévenu. "On a encore beaucoup de choses à faire, trois coupes à aller chercher, c'est pour ça qu'il faut continuer à travailler. J'espère pouvoir sortir avec une récompense, c'est ça mon objectif."

Mbappé supersonique 

De retour dans un format classique de 90 minutes, contre les quatre périodes de 30 minutes jouées contre Beveren (7-0) vendredi 17 juillet, les joueurs de Thomas Tuchel n'ont pas perdu de temps pour poursuivre leur festival de buts.

Dès l'entame, Kylian Mbappé a ouvert la marque. Parfaitement lancé par Neymar en profondeur, le prodige français n'a laissé aucune chance au gardien Scott Bain (1-0, 1e).

Premier parisien à inscrire un but sous la tunique du nouveau maillot parisien "Hechter", en hommage au design imaginé par l'ancien président emblématique du PSG, "KM" marque déjà de son empreinte le cinquantenaire du club qu'il compte vivre "quoi qu'il arrive".

Le milieu brésilien du PSG, Neymar, entre deux joueurs du Celtic Glasgow en match amical, le 21 juillet au Parc des Princes.
Photo : AFP/VNA/CVN

Toujours aussi aérien depuis la reprise au Havre (9-0), son compère Neymar a doublé la mise juste avant demi-heure de jeu grâce à un tir dévié par défenseur adverse (2-0, 25e). Placé au cœur du jeu, le N°10 brésilien a encore une fois fait étalage de sa bonne forme physique en multipliant les dribbles et... les courses défensives !

Si Thiago Silva et Marquinhos, alignés au détriment de Presnel Kimpembe en charnière centrale en première période, n'ont laissé que des miettes à Odsonne Edouard, l'attaquant du Celtic formé au PSG, les Écossais ont été tout proche d'inscrire le premier but encaissé par Paris depuis la reprise.

Sur une tête de l'ex-Toulousain Christopher Jullien, Keylor Navas, battu, a été sauvé par son poteau droit (38e).

Ultras plus disciplinés 

En seconde période, Thomas Tuchel a fait tourner son effectif pour donner du temps de jeu à Presnel Kimpembe, Marco Verratti, Layvin Kurzawa ou encore Julian Draxler. Et c'est Ander Herrera, à l'affût d'un ballon mal repoussé (3-0, 48e), et l'inévitable Pablo Sarabia qui ont alourdi la marque (4-0, 67e).

Du côté des 5.000 supporters admis dans l'enceinte, et des Ultras, sous surveillance des instances et de plusieurs acteurs du sport français pour avoir pris quelques libertés sur le protocole sanitaire vendredi dernier, la leçon a été retenue.

Alors que la ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, a brandi lundi 20 juillet la menace d'un retour au huis clos, "si les mesures destinées à lutter contre la propagation du virus ne sont pas respectées", les Ultras parisiens ont su se conformer aux règles de distanciation sociale, tout en assurant l'ambiance dans des tribunes clairesemées.

Les agents de sécurité et autres stadiers, présents en nombre, étaient également aux aguets pour faire respecter le port du masque obligatoire. De quoi assurer une sortie sans fausses notes pour Thiago Silva avant le début des grandes échéances.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

À la découverte des pagodes khmères du Sud-Ouest En visitant le Sud-Ouest du Vietnam, les visiteurs ne devraient pas manquer cinq pagodes khmères à la beauté ancienne et l’architecture unique.