20/05/2022 12:39
Un séminaire sous le thème "Conserver les éléphants d'Asie dans les districts de Bac Tra My et Hiêp Duc" a au eu lieu le 19 mai dans la ville de Tam Ky, province de Quang Nam (Centre).
 
Organisé par l'Institut de l'écologie et des ressources biologiques, l'Académie des sciences et technologies du Vietnam et le Service provincial de l'agriculture et du développement rural, cet événement visait à rendre compte des résultats de recherches, d’enquêtes et à trouver des solutions pour conserver efficacement les derniers éléphants sauvages de Quang Nam.

Les autorités de la province de Quang Nam s'efforcent de protéger les derniers éléphants sauvages. Photo : QNP/CVN

L'éléphant d'Asie est classé en danger sur la Liste rouge de l'UICN (EN, UICN, 2020) et en danger critique d'extinction dans le Livre rouge du Vietnam. Au Vietnam, les éléphants sont répartis dans plusieurs provinces telles que Son La, Thanh Hoa, Nghê An, Hà Tinh, Quang Binh, Quang Nam, Kon Tum, Dak Lak, Binh Thuân et Dông Nai.

Selon un rapport du Fonds mondial pour la nature (WWF), de 2009 à 2015, au moins 29 éléphants ont été tués ou blessés, soit une moyenne d'au moins 4 éléphants chaque année qui meurent. Le  Vietnam ne compte plus qu'une centaine d'individus à l'état sauvage. Face au risque d'extinction, le gouvernement a approuvé le projet national de conservation pour la période 2013-2020.

Selon Trân Ut, directeur adjoint du Service provincial de l'agriculture et du développement rural de Quang Nam, pour l’heure, les éléphants sont trouvés seulement dans les districts de Tiên Phuoc,  Bac Tra My,  Nông Son,  Nam Giang et Phuoc Son. En 2017, le Comité populaire provincial a approuvé le projet de création d'une zone de conservation des espèces et de l'habitat des éléphants dans le district de Nông Son.

Actuellement, Quang Nam compte un troupeau d'éléphants vivant isolés dans la forêt du district de Bac Tra My et à l'extérieur de cette zone de conservation. Il n'y a pas d'informations précises sur le nombre d'individus et la structure du troupeau. De ce fait, il est urgent et nécessaire d'enquêter et d'évaluer l'état actuel de la population d'éléphants, la structure du troupeau, l'habitat et la source de nourriture. Les résultats serviront de base  pour proposer des mesures de conservation efficace.

Au séminaire, des experts et chercheurs ont évalué la possibilité de déplacer le troupeau des districts de Bac Trà My et Hiêp Duc vers la zone de conservation.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Forte hausse des arrivées internationales au premier semestre En juin, le Vietnam a comptabilisé 236.700 arrivées internationales, soit une hausse de 36,8% sur un mois et de 32,9 fois par rapport à la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.