21/05/2020 14:05
À cette époque, les vergers de pruniers de Na Hôi (hauts plateaux de Bac Hà) sont couverts de prunes encore vertes. Les agriculteurs locaux viennent de récolter les premiers fruits mûrs pour la vente, seulement quelques kilogrames par jour. La récolte commence généralement mi-mai - début juin.
>>Agriculture : le Vietnam autorise l'importation des marchandises d'entreprises américaines
>>Exporter des litchis et des prunes

Les prunes ne sont pas encore récoltées.

La famille de Lê Thi Huê, du village de Na Ang B, commune de Na Hôi, cultive des pruniers de la variété Tam Hoa depuis vingt ans. Mme Huê fait savoir que les 100 pruniers de la famille fournissent une source de revenu stable chaque année car le prix des fruits est assez élevé.

Le verger familial était les années précédentes couvert de fruits à la mi-mai - début juin, ou se passe la traditionnelle course de chevaux du district de Bac Hà. À cette occasion, en plus de récolter des prunes, le jardin est également ouvert aux visiteurs qui souhaitent prendre des photos.

Comme de nombreux arboriculteurs locaux, Mme Huê est inquiète de voir que nombreuses personnes peu scrupuleuses vendent des  fruits sous la fausse appellation de "prune Tam Hoa".

Trân Dac Hà, vice-président du Comité populaire de la commune de Na Hôi, déclare qua la prune de Tam Hoa est "l'une des principales cultures pour le développement économique local".

Actuellement, on dénombre environ 210 ha de pruniers dans la commune, dont 180 ha  en cours de récolte. En moyenne, un hectare dégage environ 80 à 150 millions de dôngs. De nombreuses familles ont échappé à la pauvreté voire se sont enrichies grâce à la culture de cet arbre, ajoute-t-il.

La commune de Na Hôi met en œuvre de nombreuses mesures pour développer cette culture, dont la certification aux normes VietGAP.

Selon des agriculteurs expérimentés, les fausses prunes Tam Hoa sont vendues plus tôt que les vraies, en raison du climat rigoureux des hauts plateaux de Bac Hà. La prune Tam Hoa est plus douce et plus croquante que la fausse. Le prix fluctue entre 80.000 et 100.000 de dôngs/kg.

Le district de Bac Hà  a introduit cette culture dans le plan de développement de l'économie agricole. Il y a actuellement 534 ha de pruniers Tam Hoa, concentrés dans les communes de Na Hôi, Ta Chai, Ban Pho, Thai Giang Pho... Cette année, à cause des fortes pluies à la période de floraison, la  production   attendue est inférieure à celle de l'an dernier, de l’ordre de 2.800 tonnes (4.000 tonnes en 2019).

Texte et photo : Thai Vân-Trang Hoa/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam accueille 3,73 millions de touristes étrangers en cinq mois Le nombre total de touristes étrangers venus au Vietnam entre janvier et mai a régressé de 48,8% par rapport à la même période de 2019, a fait savoir l’Office général des statistiques du Vietnam (GSO).