14/04/2020 12:49
Le Premier ministre vient d'approuver le programme "Protection et développement des minorités ethniques au cours de la période 2021-2030".
>>Zones montagnes : création d'un conseil d’évaluation du Programme national
>>Stratégie de développement pour les zones montagnes 2021-2030

Un atelier de transformation du thé bio chez une famille ethnique dans la commune de Cao Bô, district de Vi Xuyên, province de Hà Giang (Nord).
Nguyên Tùng/CVN

L'objectif du programme "Protection et développement des minorités ethniques au cours de la période 2021-2030" est que d'ici 2025, au moins 90% des collaborateurs de la population, des agents de santé villageois, des agents de la population dans les postes de santé communaux et des personnes prestigieuses des communautés ethniques minoritaires à la population peu importante devraient accéder à des informations et des connaissances sur la population, la planification familiale, les soins de santé génésique, de mères et d’enfants.

L'objectif est de réduire de 2 à 3% par an en moyenne le nombre de mariages précoces et de consanguinité. Au moins 35% des jeunes recevront des conseils et un examen avant le mariage pour détecter les maladies infectieuses et le VIH. Réduire au moins 50% des femmes enceintes qui accouchent à domicile. Gérer la grossesse et donner des soins médicaux afin de réduire de 25% le taux de mortalité maternelle, de 2 à 5% le taux de mortalité des enfants de moins d’un an. Au moins 50% des femmes enceintes seront dépistées pour au moins les 4 types de maladies congénitales les plus courantes ; 50% des nouveau-nés seront testés pour au moins les 5 maladies congénitales les plus courantes...

D'ici 2030, s'efforcer de fournir des informations concernant la population, la planification familiale, les soins de santé génésique, de mères et d’enfants  à 100% des collaborateurs de la population, des agents de santé villageois, des agents de population des postes de santé communaux et des personnes prestigieuses des communautés ethniques minoritaires. 

Réduire de 3 à 5%/an en moyenne le nombre de mariages précoces et de mariages de consanguinité ; 55% des jeunes recevront des conseils et l’examen de santé avant le mariage pour détecter les maladies infectieuses et le VIH ; s'efforcer de réduire le nombre de femmes qui accouchent à domicile, gérer la grossesse et donner des soins médicaux ; réduire de 50% le taux de mortalité maternelle et de 5% la mortalité infantile de moins d'un an. Au moins 70% des femmes enceintes seront dépistées pour au moins 4 des conditions congénitales les plus courantes ; 70% des nouveau-nés seront testés pour au moins les 5 maladies congénitales les plus courantes.

Plus précisément, réduire le taux de malnutrition chez les femmes enceintes et les enfants. Le taux d'enfants de moins de 5 ans souffrant d'insuffisance pondérale tombera à moins de 15% ; faire passer le pourcentage de minorités ethniques âgées de 15 à 60 à 99% ; 95% des personnes alphabétisées continueront d'étudier pour consolider les résultats de l'alphabétisation ; 70% des travailleurs en âge devraient suivre une formation professionnelle adaptés aux besoins et aux conditions des minorités ethniques.

Les tâches importantes

L'État et le Parti s'intéressent au recrutement de fonctionnaires ethniques.
Photo : Hông Diêp/VNA/CVN

Pour atteindre les objectifs ci-dessus, le programme définit les tâches de renforcement de la communication, de l'éducation, de sensibilisation au changement de comportement et de mobilisation de la participation de l'ensemble de la société pour protéger et développer les minorités ethniques à la population peu importante ; améliorer les capacités des systèmes de santé pour fournir des services de planification familiale et des services de qualité à la population ; donner des soins de santé pour les femmes enceintes et le soutien nutritionnel pour les enfants, promouvoir l'éradication de l'analphabétisme et la formation professionnelle pour ces minorités ethniques.

Dans le même temps, sensibiliser au changement de comportement de la population  et de la planification familiale, à la santé génésique, aux soins de santé publics, à la nutrition pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans ; renforcer les capacités d'un réseau de collaborateurs, de consultants ; fournir des services de santé aux minorités ethniques ; évaluer la qualité de la population des minorités ethniques...

En outre, accorder des soutiens pour améliorer la nutrition des femmes enceintes, des enfants de moins de 5 ans. En particulier, l'organisation d'activités de conseil nutritionnel pour les femmes enceintes avant, pendant et après la naissance, en fournissant des connaissances sur la supplémentation en fer, folique, multi-micronutriments pour prévenir l'anémie, la carence en fer et minéraux en processus de la grossesse ; l'hygiène personnelle pour prévenir l'infection de la mère à l'enfant ; les avantages de l'allaitement maternel exclusif pendant les 6 premiers mois ; l’équilibre nutritionnel pendant les repas; l'examen, la gestion de la grossesse et les soins médicaux pour les femmes enceintes...

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam en tête de l'Asie du Sud-Est pour relancer le tourisme "Avec une population de plus de 97 millions d'habitants et une classe moyenne en croissance, le Vietnam a un grand potentiel sur le marché du tourisme intérieur", a déclaré Vu Thê Binh, vice-président de l’Association du tourisme du Vietnam, selon The Straits Times.