02/05/2019 22:38
Actuellement, protéger sa propriété intellectuelle devrait être une étape obligatoire pour toutes les nouvelles entreprises. Cependant, au Vietnam, peu d’entreprises en prennent conscience.
>>Le centre d'innovation est essentiel pour que le Vietnam progresse dans l’Industrie 4.0
>>Forum d'échange pour les start-ups vietnamiennes
>>Spectacle: "Ces startup qui illuminent les villages"
>>Le gouvernement se mobilise pour impulser le mouvement de start-up

Les startups vietnamiennes sont essentielles pour la croissance économique nationale.
Photo: VNA/CVN

Selon Phan Ngân Son, chef adjoint du Département de la propriété intellectuelle (DPI), celle-ci joue un rôle de plus en plus important dans le développement socio-économique. En effet, sa valeur peut être beaucoup plus grande que les actifs physiques. La protection et l’exploitation efficace de la propriété intellectuelle contribuent au développement de l’économie, en renforçant les capacités et la position des entreprises et des organisations scientifiques, tout en créant des produits et des services de grande valeur, hautement compétitifs sur les marchés nationaux et étrangers.

Actuellement, l'importance de la propriété intellectuelle pour les nouvelles entreprises est indéniable. Aux États-Unis, il y a seulement quelques décennies, la majorité des propriétés des entreprises étaient des immobilisations corporelles (aussi appelés actifs physiques). Les immobilisations incorporelles, dont la propriété intellectuelle, ne représentaient alors que 20% la valeur de l'entreprise. Au contraire, en 2005, ce ratio a changé. Par exemple, les immobilisations incorporelles représentaient 80% de la valeur des 500 plus grandes sociétés cotées à Wall Street. Et en 2015, ce chiffre montait à 87%.

Au Vietnam, il y a plus en plus de création de jeunes entreprises innovantes. Cependant, à l'heure actuelle, 80% des jeunes entreprises ne comprennent pas clairement l'importance de déposer un brevet pour protéger leur propriété intellectuelle lors de leur création. La plupart des jeunes entreprises innovantes s’occupent seulement de rechercher des fonds, et oublient de protéger leur marque et leur propriété intellectuelle. Par conséquent, elles ne sont pas protégées lors de litiges.

"Parfois, cela vient d'un manque de connaissances sur la protection de la propriété intellectuelle. Il faut donc communiquer sur le rôle entre innovation et la propriété intellectuelle, et sur l’importance de déposer un brevet", a souligné Phan Ngân Son.

Éviter les pertes énormes

Les jeunes entreprises vietnamiennes innovantes doivent s’intéresser à la propriété intellectuelle dès leur création.
Photo: VNA/CVN

Selon les recherches réalisées par le DPI, quelques universités vietnamiennes ont déjà introduit la protection de la propriété intellectuelle dans leur formation. Mais ces formations sont encore modestes et peu investies. Pour éviter des pertes énormes, il faut que les jeunes entreprises protègent leur propriété intellectuelle le plus tôt possible.

Récemment, le ministère des Science et des Technologies a mis en œuvre des projets liés à la propriété intellectuelle, pour sensibiliser des étudiants et des jeunes entreprises.

D’après Nguyên Thanh Binh, directeur du Centre de recherche, de formation et de soutien, relevant du DPI, le programme de développement de la propriété intellectuelle pour la période 2016-2020 permettra de promouvoir l'innovation et la propriété intellectuelle au Vietnam.

Jusqu'à présent, ce programme a créé 147 projets allant de la formation à la création d'un meilleur modèle de gestion, jusqu'à la conception de portails de recherche d'informations en faveur des entreprises.

Selon le vice-ministre des Sciences et des Technologies, Pham Công Tac, ce ministère et les autorités compétences se concentrent sur la promotion de la protection des droits de propriété industrielle, le développement et l'exploitation de la propriété intellectuelle aux fins du développement économique et l'intégration internationale.

En particulier, le gouvernement insiste sur la nécessité pour les jeunes entreprises vietnamiennes de coopérer entre elles.

Nguyên Tùng/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.