26/07/2018 22:21
Ces derniers temps, la vague de startups s'est développée rapidement au Vietnam. Il existe cependant encore des défis à relever, notamment la question de la propriété intellectuelle.
>>Le Vietnam se positionne au 45e rang sur le classement mondial de l'innovation 2018
>>La Journée de la propriété intellectuelle promeut l'innovation des femmes

La marque de commerce est une forme de propriété intellectuelle importante pour chaque entreprise.
Photo : Vu Sinh/VNA/CVN

Au niveau mondial, quand une startup décide de se lancer, outre les préoccupations concernant les fonds financiers, la structure ou encore la stratégie commerciale, elle doit également s'intéresser de près à la protection de sa propriété intellectuelle. Il s'agit d’une des priorités fondamentales pour un développement pérenne. 

Cependant, au Vietnam, cette question est trop souvent sous-estimée et se retrouve bien souvent en bas de liste des préoccupations de ces jeunes entreprises.

La création et le développement des marques des entreprises se déroulent généralement très bien au Vietnam, mais la protection de ces marques, c’est-à-dire plus largement de la propriété intellectuelle et des biens incorporels à grande valeur, reste un défi de taille à relever.

En 1978, si la proportion des biens incorporels ne représentait que 5% de la valeur de l’entreprise, elle a grimpé actuellement à 90%. Inutile de préciser que l’élément essentiel des biens incorporels est la propriété intellectuelle. Ainsi, rien que d’avoir connaissance de la question des droits de propriété intellectuelle représente un privilège en soi pour les entreprises. En outre, la bonne application de ces droits renforcera notablement la puissance des entreprises sur le marché et protégera les entrepreneurs dans la lutte contre les violations et les copies à but lucratif des concurrents.

À l’heure actuelle, la gestion de la propriété intellectuelle reste une des tâches les plus importantes pour les entreprises. La combinaison entre innovation, création et propriété intellectuelle est considérée comme une démarche intelligente dans le développement.

Voici un exemple qui illustre parfaitement notre propos. Si vous désirez utiliser la marque McDonald à des fins commerciales, le prix de la franchise vous en coûtera 45.000 dollars, et ce, sans compter un certain pourcentage du profit annuel que vous effectuerez. À ce jour, McDonald compte environ 35.000 boutiques à travers le monde. Le calcul est rapide, la franchise de la marque a ainsi d’ores et déjà apporté à McDonald plusieurs milliards de dollars.

Les entreprises étrangères savent prendre les devants en ce qui concerne le domaine de la propriété intellectuelle: tous les biens intellectuels sont déposés et ainsi protégés. Cependant, au Vietnam, les entreprises s’y intéressent seulement quand il y a des litiges juridiques en jeu.

En effet, ces dernières années, plusieurs entreprises vietnamiennes telles que Vinataba, Trung Nguyên, Vifon et Gcafe - société qui produit les hamacs Duy Loi, ont toutes été victimes de violations de la propriété industrielle dans plusieurs pays étrangers. 

Sensibilisation du public

Une activité en l'honneur de la Journée mondiale de la propriété intellectuelle en avril à Hanoï.
Photo: VNA/CVN

Le coût pour la protection des biens incorporels au Vietnam est moins cher qu’à l’étranger. Avec seulement quelques millions de dôngs, une marque commerciale peut être déposée et protégée dans tout le pays. Le propriétaire peut ainsi l'exploiter à long terme.

Aux États-Unis, ce montant peut s’élever jusqu’à 100.000 dollars (plus de 2,3 milliards de dôngs), une somme élevée, notamment pour les jeunes startups.

Aux dires d'experts, les entreprises vietnamiennes, notamment les jeunes entreprises, doivent prendre conscience rapidement de l'importance de la propriété intellectuelle et développer un système d’autoprotection, le tout dans un contexte d’intégration internationale.

En outre, le gouvernement, les ministères, localités et organismes concernés doivent également réviser les modalités d’application du droit de propriété intellectuelle pour faciliter la création de "percées" et ainsi booster les innovations "made in Vietnam".
 
Nguyên Tùng/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.