25/02/2021 17:43
La création d’un réseau des Sites Ramsar et des zones humides du Vietnam constitue une nécessité pour promouvoir la mise en œuvre de la Convention de Ramsar au Vietnam.
>>Le Vietnam cherche à conserver et utiliser de façon durable les zones humides
>>Tourisme expérientiel au Parc national de Tràm Chim
>>Le Vietnam coopère avec les pays de l'ASEAN pour inverser la perte de la biodiversité

Selon l’Administration vietnamienne de l’environnement, le Vietnam compte actuellement neuf zones humides d'importance internationale (Sites Ramsar), outre de nombreuses zones humides à haute biodiversité. Cependant, la gestion des Sites Ramsar se heurte encore à des difficultés et révèle des lacunes, ne garantit pas la mise en œuvre complète des objectifs de la Convention de Ramsar et des plans stratégiques sur la conservation et l'utilisation rationnelle des zones humides...

Le parc national de Tram Chim dans le district de Tam Nông, province de Dông Thap (Delta du Mékong), a été classé 2.000e Site Ramsar du monde et 4e du Vietnam. Photo : VNA/CVN

Face à cette situation, le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement propose la création d’un réseau des Sites Ramsar et des zones humides du Vietnam.

Lors d’une réunion virtuelle sur la création et l’organisation d’un réseau des Sites Ramsar du Vietnam tenue le 24 février, l'Administration vietnamienne de l'environnement a rappelé que le Vietnam est membre de la Convention de Ramsar depuis 1989 et qu’il est le deuxième pays du monde et le premier d’Asie du Sud-Est à devenir membre de cette Convention.

Depuis son adhésion à la Convention, le Vietnam a mis en œuvre avec succès un bon nombre d'activités sur la conservation et l'utilisation rationnelle des zones humides.

Le réseau des Sites Ramsar du Vietnam permettra de resserrer les liens entre les scientifiques, les gestionnaires, les communautés et les autres parties concernées dans la conservation et l'utilisation rationnelle des ressources des zones humides au Vietnam, d’améliorer ainsi l’efficacité de la gestion des Sites Ramsar. Il contribuera également à renforcer les liens entre les membres officiels du réseau et les institutions de gestion et de recherche au niveau central et local, afin de mobiliser une large participation des parties prenantes dans la gestion, la conservation et l'utilisation rationnelle des ressources des zones humides du pays.

Les zones humides du Vietnam couvrent une superficie d’environ 12 millions d’hectares. Selon la classification du ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement, le Vietnam compte 26 types de zones humides, dont des sites côtiers et marins et des zones humides artificielles.

Les zones humides sont vitales pour la survie de l’humanité. Elles sont parmi les milieux les plus productifs de la planète; berceaux de la diversité biologique, elles fournissent l’eau et la productivité dont des espèces innombrables de plantes et d’animaux dépendent pour leur survie.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.